Category

Home News

By | Home News, Productions

French ci-dessous

Background and Purpose

One of the key roles of the MENA H Coalition, within its role as the Applicant of the Global Fund supported Middle East and North Africa Multi-country Grant, is oversight of grant implementation.

The role of the Grant Advisory Board (GAB) would be to provide insight and feedback on implementation to both in country and regional activities.

 

Who are we looking for?

Each member of the GAB shall fulfill the following criteria:

  • Members of the GAB must be prepared to commit the time required to fulfill their duties as specified in these Terms of Reference and in the Oversight Plan.
  • GAB members must not be directly involved in program implementation if at all possible; where this is not possible mitigation arrangements need to be put in place via the conflict of interest guidance.
  • Technical competencies. The GAB membership should collectively possess certain core expertise that will enable the group to effectively identify, address and monitor a broad range of risks and challenges. Each member of the GAB must therefore possess proven expertise and experience in one or more of the following areas:
  • Program management and implementation
  • Financial management, including budgeting, accounting, tax and regulatory issues, auditing
  • M&E
  • Disease-specific expertise
  • Bio prevention and treatment
  • Human Rights
  • Gender and Equality
  • Advocacy
  • Organisational Development
  • Resource Mobilization
  • Governance
  • Key Population Expertise
  • Sustainability

 

 

Underpinning Principles

The work of the GAB is based upon the following principles and all members must abide by these principles.

Partnership – The only way to defeat AIDS is by working together, including government, civil society, and communities living with the disease, technical partners, the private sector, faith-based organisations, academics, and other multilateral and bilateral agencies. All those involved in the fight should be involved in the decision-making process. The GAB will communicate and coordinate as needed with other Global Fund supported regional bodies, such as the Technical Support Group of the Middle East Response grant and the MENA Regional Civil Society and Community Support, Coordination and Communication Platform.

Country Ownership – The countries where are our regional networks support program to fight AIDS know how to solve their own problems. The principle of country ownership means that countries determine their own solutions to fighting the disease and take full responsibility for ensuring the implementation of these solutions.

Consensus – The GAB operates as a consensus group designed to promote strategic partnership in the development and implementation of HIV services for Key Populations.

Aligned to national health policies – The GAB ensures that program implementation is aligned and harmonized with the thrust and direction of the health sector and other regional/national policies on the promotion of health in the MENA region.

Key Affected Populations – The GAB recognizes that key affected populations contribute valuable insights, guidance, and oversight to implementing organisations as Board Members, staff, grant recipients, technical assistance providers and beneficiaries – due to their direct experience and personal investment in the response to HIV.

The GAB determines that a group will be deemed to be a key population if it has been identified as one of the Key Population groups which the grant focuses on, namely:

  1. Gay, bisexual and other men who have sex with men (MSM) and their partners.
  2. People who sell sex (SW) and their partners and clients.
  • People who inject drugs (PWID) and their partners.

 

Key Populations in the HIV Response:

Gay, bisexual and other men who have sex with men; women, men and transgender people who inject drugs, and/or who are sex workers; as well as all transgender people, are socially marginalized, often criminalized and face a range of human rights abuses that increase their vulnerability to HIV. In every nation that reliably collects and accurately reports surveillance data, gay men and other men who have sex with men, women and men who inject drugs, sex workers, and transgender people – in particular transgender women – have higher HIV risk, mortality and/or morbidity when compared to the general population. Access to, or uptake of, relevant services is significantly lower for these sub-populations than for other groups. AIDS is the second highest cause of death among adolescent and young people globally. The MENA region is traditionally a conservative region with serious challenges to effectively assessing and addressing HIV among young people. Adolescent and young people have been consistently left behind in the MENA HIV response, not only regarding meaningful participation, but also accessing needed services. The GAB is committed to ensuring representation of key populations in the GAB itself.

Gender

The GAB recognizes that women contribute valuable insights, guidance, and oversight due to their direct experience and personal investment in the response to HIV. The GAB also recognizes that gender inequality does exist and that it must do all that it can to address that inequality. In order to achieve this, the GAB will work to support the engagement of women representatives and women’s organisations, including organisations of women living with or affected by HIV/AIDS, in its processes. The GAB is committed to:

  • Ensuring that the GAB processes effectively address gender inequalities within the project.
  • Ensuring women living with HIV have the opportunity to represent their networks.
  • Ensuring gender issues are specifically addressed when determining membership renewal.
  • Ensure representation and diversity of gender in the GAB itself

 

GAB Structure

  1. The GAB shall have a two-phased approach over the three-year grant.
  2. In Year 1 the GAB will be a standing committee of the MENA H Coalition and shall comprise eight members, as follows:

Five technical/programmatic members, one from each country implementing the program

  • One member representing the MENA H Coalition
  • Two members representing regional offices of Multilateral agencies

 

  1. The members specified should not be staff members whose salaries are fully or partially funded by the grant whose only responsibility is working on grant implementation. This is to support mitigation for conflict of interest.
  2. The five technical/programmatic members are not representing their country per say but rather are bringing specific expertise to the GAB that will support its oversight role.
  3. In Year 2 of the grant the GAB will shift to being supported/hosted by UNAIDS and will no longer be a standing committee of the MENA H Coalition, but rather a standalone entity.

 

 

 

Membership term    

Members of the GAB shall be elected or appointed for an initial term of one year.

Members can be reappointed for the following two years subject to performance, engagement and commitment to the GAB. This will be determined by the following criteria:

  1. Attendance. Members must attend at least 75% of meetings.
  2. Communication. Members must proactively communicate with the GAB and respond to emails and other communications in a timely manner.
  • Commitment. Members must deliver on any commitment they make to the GAB within the time specified.
  1. Adherence. Members must abide by the underpinning principles and general terms of this Terms of Reference.

The GAB will determine a process to evaluate performance against these criteria if necessary.

 

 

Requirements and Application

Please send an email to eballan@afemena.org (MENA H Coalition Coordinator) with the following:

  • Please specify [ Grant Advisory Board ] as the subject of your email
  • Attach your updated 2019 Curriculum Vitae (CV)
  • Attach an Expression of interest of 1000 words addressing the following questions
    1. Specific technical expertise that you bring to the GAB
    2. Specific experience that you have had working with Key Populations and People Living with HIV
    3. Experience in working at the regional level
    4. You understanding of the Global Fund Multi Country grant and what is hopes to achieve
  • Attach two references who could vouch for you and support your nomination
  • Please declare any conflict of interest which you seem necessary
  • You may send your information in English, Arabic or French

 

 

The deadline for submission of applications is Monday 8th of July by Close of Business

 

Contexte et objectif

L’un des rôles clés de la Coalition MENA H, dans le cadre de son rôle de demandeur du don multi-pays pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord financé par le Fonds mondial, consiste à superviser la mise en œuvre du don.

Le Conseil consultatif des subventions (GAB) aurait pour rôle de fournir des informations et des informations sur la mise en œuvre aux activités nationales et régionales.

 

Qui cherchons nous?

Chaque membre du GAB remplira les critères suivants:

  • Les membres du GAB doivent être prêts à consacrer le temps nécessaire pour s’acquitter de leurs tâches telles que spécifiées dans le présent mandat et dans le plan de surveillance.
  • Indépendance. Les membres du GAB ne doivent pas participer directement à la mise en œuvre du programme, si possible; lorsque cela n’est pas possible, des dispositions d’atténuation doivent être mises en place via les directives relatives aux conflits d’intérêts.
  • Compétences techniques Les membres du GAB doivent posséder collectivement certaines compétences de base qui permettront au groupe d’identifier, de gérer et de contrôler efficacement un large éventail de risques et de défis. Chaque membre du GAB doit donc posséder une expertise et une expérience confirmées dans un ou plusieurs des domaines suivants:
  • Gestion et mise en oeuvre du programme
  • Gestion financière, y compris budgétisation, comptabilité, fiscalité et réglementation, audit
  • MOI
  • Expertise spécifique à une maladie
  • Bio prévention et traitement
  • Droits de l’homme
  • Genre et égalité
  • Plaidoyer
  • Développement organisationnel
  • Mobilisation des ressources
  • La gouvernance
  • Expertise de la population clé
  • Durabilité

 

 

Principes Fondateurs

Le travail du GAB est basé sur les principes suivants et tous les membres doivent se conformer à ces principes.

Partenariat – Le seul moyen de vaincre le sida est de travailler ensemble: gouvernement, société civile, communautés touchées par la maladie, partenaires techniques, secteur privé, organisations confessionnelles, universitaires et autres organismes multilatéraux et bilatéraux. Toutes les personnes impliquées dans la lutte devraient être impliquées dans le processus de prise de décision. Le PAB communiquera et coordonner au besoin avec d’ autres Fonds mondial appuyé les organismes régionaux, tels que le Groupe de soutien technique du Moyen – Orient et subvention de réponse de la société civile de la région MENA R et soutien communautaire, la coordination et la communication Plate-forme.

Propriété des pays – Les pays où nos réseaux régionaux soutiennent des programmes de lutte contre le sida savent comment résoudre leurs propres problèmes. Le principe de l’appropriation par les pays signifie que les pays déterminent leurs propres solutions pour lutter contre la maladie et assument l’entière responsabilité de la mise en œuvre de ces solutions.

Consensus – Le GAB fonctionne comme un groupe de consensus conçu pour promouvoir un partenariat stratégique dans le développement et la mise en œuvre de services de lutte contre le VIH pour les populations clés.

Aligné sur les politiques de santé nationales – Le GAB veille à ce que la mise en œuvre du programme soit alignée et harmonisée avec l’orientation et les orientations du secteur de la santé et des autres politiques régionales / nationales de promotion de la santé dans la région MENA.

Populations touchées – Le GAB reconnaît que les populations affectées apportent des informations précieuses, des conseils et une supervision aux organisations chargées de la mise en œuvre en tant que membres du conseil, membres du personnel, bénéficiaires de subventions, fournisseurs d’assistance technique et bénéficiaires – en raison de leur expérience directe et de leur investissement personnel dans la lutte contre le VIH .

Le GAB détermine qu’un groupe sera considéré comme une population clé s’il a été identifié comme l’un des groupes de population clés sur lesquels la subvention se concentre , à savoir:

  1. Hommes homosexuels, bisexuels et autres ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) et leurs partenaires.
  2. Les personnes qui vendent du sexe (SW) et leurs partenaires et clients.
  • Les utilisateurs de drogues injectables et leurs partenaires.

 

Populations clés dans la réponse au VIH:

Gays, bisexuels et autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes; les femmes, les hommes et les personnes transgenres qui s’injectent des drogues et / ou qui sont des travailleurs du sexe; de même que toutes les personnes transgenres, sont socialement marginalisées, souvent criminalisées et font face à une série de violations des droits de l’homme qui augmentent leur vulnérabilité au VIH. Dans tous les pays qui collectent et rapportent de manière fiable les données de surveillance, les homosexuels et les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, les prostituées et les personnes transgenres – en particulier les femmes transgenres – présentent un risque plus élevé de VIH, de mortalité et ou la morbidité par rapport à la population générale. L’accès aux services pertinents, ou leur utilisation, est considérablement plus faible pour ces sous-populations que pour les autres groupes. Le sida est la deuxième cause de mortalité chez les adolescents et les jeunes du monde. La région MENA est traditionnellement une région conservatrice à des défis sérieux à l’ évaluation efficace et lutte contre le VIH chez les jeunes. Les adolescents et les jeunes ont toujours été laissés pour compte dans la riposte au VIH dans la région MENA , non seulement en ce qui concerne une participation significative, mais également pour l’accès aux services nécessaires. Le GAB s’est engagé à assurer la représentation des populations clés au sein même du GAB.

Le sexe

Le GAB reconnaît que les femmes apportent des idées, des conseils et une surveillance précieux en raison de leur expérience directe et de leur investissement personnel dans la riposte au VIH. Le GAB reconnaît également que l’inégalité entre les sexes existe et qu’il doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour remédier à cette inégalité. Pour ce faire, le GAB s’emploiera à soutenir l’engagement des femmes représentantes et des organisations féminines, y compris les organisations de femmes vivant avec le VIH / sida ou touchées par celui-ci, dans ses processus. Le GAB s’est engagé à:

  • S’assurer que les processus GAB s’attaquent efficacement aux inégalités de genre dans le projet .
  • Faire en sorte que les femmes vivant avec le VIH aient la possibilité de représenter leurs réseaux.
  • S’assurer que les questions de genre sont spécifiquement abordées lors de la détermination du renouvellement de l’adhésion.
  • Assurer la représentation et la diversité des genres dans le GAB même

 

Structure GAB

  1. Le GAB adoptera une approche en deux phases sur la subvention de trois ans.
  2. Au cours de la première année, le GAB sera un comité permanent de la MENA H Coalition et comprendra huit membres, comme suit:
  3. 5 membres techniques / programmatiques, un de chaque pays mettant en œuvre le programme
  4. 1 membre représentant la MENA H Coalition
  • 2 membres représentant des bureaux régionaux des agences multilatérales

 

  1. Les membres spécifiés dans i . , ii. et iii. ne doivent pas être des membres du personnel dont les salaires sont entièrement ou partiellement financés par la subvention et dont la seule responsabilité est de veiller à leur mise en œuvre. Cela vise à atténuer les conflits d’intérêts.
  2. Les cinq membres techniques / programmatiques ne représentent pas leur pays en tant que tel, mais apportent plutôt une expertise spécifique au GAB qui soutiendra son rôle de supervision.
  3. Au cours de la deuxième année de la subvention, le PAB passera de l’ONUSIDA au soutien et sera hébergé et ne sera plus un comité permanent de la Coalition MENA H, mais une entité autonome.

 

 

 

Terme d’adhésion              

Les membres du GAB sont élus ou nommés pour un mandat initial d’un an.

Les membres peuvent être renommés pour les deux années suivantes sous réserve de performance, d’engagement et d’engagement envers le GAB. Cela sera déterminé par les critères suivants:

  1. Présence. Les membres doivent assister à au moins 75% des réunions.
  2. La communication. Les membres doivent communiquer de manière proactive avec le GAB et répondre aux courriels et autres communications dans les meilleurs délais.
  • Engagement. Les membres doivent respecter leur engagement vis-à-vis du GAB dans les délais impartis.
  1. Adhérence. Les membres doivent respecter les principes fondamentaux et les conditions générales du présent mandat.

Le GAB déterminera un processus pour évaluer la performance par rapport à ces critères si nécessaire.

 

 

Conditions requises et application

Veuillez envoyer un courrier électronique à eballan@afemena.org (coordinateur de la coalition MENA H) avec les informations suivantes:

1-       Veuillez spécifier [Conseil consultatif des subventions] comme sujet de votre courrier électronique.

2-       Joignez votre Curriculum Vitae (CV) 2019 mis à jour.

3-       Joignez une expression d’intérêt de 1 000 mots aux questions suivantes.

  1. Expertise technique spécifique que vous apportez au GAB
  2. Expérience spécifique que vous avez vécue avec des populations clés et des personnes vivant avec le VIH
  3. Expérience de travail au niveau régional
  4. Vous comprenez la subvention multi-pays du Fonds mondial et ce que vous espérez réaliser

4-       Joignez deux références pouvant attester de votre candidature et appuyer votre candidature.

5-       Veuillez déclarer tout conflit d’intérêts que vous jugez nécessaire

6-       Vous pouvez envoyer vos informations en anglais, arabe ou français

La date limite de dépôt des candidatures est le lundi 8 e de Juillet par fermeture des bureaux.