Messages clés à garder

La santé des lesbiennes et des femmes ayant des rapports sexuels avec des femmes (FSF) est affectée par une série de facteurs sociaux, structurels et comportementaux, y compris une stigmatisation et une discrimination profondément enracinées. Un nombre limité de littérature documentent les problèmes de santé qui touchent de manière disproportionnée les minorités sexuelles, notamment les problèmes de santé mentale, la consommation des substances, les besoins médicaux et de santé sexuelle. Par conséquent, cette population a des besoins de santé uniques qui peuvent ne pas être satisfaits par les services de santé existants.

Quels sont certains obstacles et problèmes de santé?

  • Certains professionnels de la santé ne connaissent pas les besoins de santé des FSF ou ont des attitudes négatives à leur égard.
  • Les FSF peut reporter ou éviter de chercher des services en raison de leurs expériences de discrimination passée ou d’homophobie perçue au sein du système de santé.
  • Certains hésitent à divulguer leur orientation sexuelle ou leur identité de genre, ce qui peut signifier qu’ils ne reçoivent pas les soins appropriés.
  • L’accès aux services de santé peut être affecté par l’éducation et le niveau de revenu d’une personne, ses connaissances sur la santé des FSF et ses croyances culturelles.
  • Les troubles de santé mentale sont une préoccupation importante chez les FSF.

Les FSF ne sont pas à l’abri des infections sexuellement transmissibles (IST), elles peuvent attraper des IST telles que l’herpès, les verrues génitales et la chlamydia lors de l’échange de fluides corporels. Tout contact individuel, tel que le sexe oral ou l’utilisation de la même main lorsque vous touchez votre partenaire et puis vous vous retouchez peut vous mettre en danger. Deux femmes qui ont leurs règles ont également un risque plus élevé.

Conseils pour des relations sexuelles protégées entre les femmes

  • Si vous utilisez des jouets sexuels, utilisez un préservatif pour chaque partenaire ou entre les pénétrations. Les jouets sexuels doivent être lavés avec du savon et de l’eau entre les séances.
  • Évitez les relations sexuelles orales si l’un de vous a des coupures ou des plaies dans la bouche ou sur les lèvres, ou utilisez une digue dentaire.
  • Certaines infections peuvent être transmises par les mains, les doigts et le frottement. Lavez vos mains avant et après les rapports sexuels.
  • Portez des gants en latex et utilisez beaucoup de lubrifiant à base d’eau pour le fisting vaginal ou anal.

Symptômes des IST chez les femmes

  • Le muguet est causé par une prolifération de levure, ces symptômes peuvent être des démangeaisons vaginales, des douleurs durant la pénétration, des brûlures lors de l’urination, et des écoulements blancs épais.
  • Il est possible pour les femmes de transmettre le muguet pendant les rapports sexuels et en partageant des jouets sexuels.
  • Le muguet peut être traité avec de la crème médicamenteuse et des comprimés.
  1. Herpès génital (virus de l’herpès simple, HSV1 et HSV2)
  1. a) Description

Cette infection est provoquée par le virus Herpès Simplex (HSV) qui pénètre dans l’organisme par de petites fissures dans la peau ou dans les tissus qui sécrètent le mucus.

  1. b) Transmission

– Contact direct peau à peau.

– Sexe vaginal, anal, oral ou en partageant de jouets non protégé

– Anulingus non protégée.

  1. c) Symptômes

La plupart du temps, l’herpès ne provoque aucun symptôme. Lorsqu’il y a des signes, ça peut-être des ampoules douloureuses et des ulcères autour de la région génitale ou des boutons de fièvre (herpès buccal) autour de la bouche. Le premier déclenchement de plaies est généralement le pire.

  1. d) Traitement

– Jusqu’à présent, il n’y a pas de remède permanent pour l’herpès. Cependant, les médicaments prescrits peuvent réduire l’inconfort lors d’un déclenchement.

– Le virus restera dans votre système, c’est pour cela que vous pourriez avoir d’autres récurrences.

  1. Verrues génitales
  1. a) Description

Ce sont des excroissances charnues dans la région vaginale et anale. Elles sont causées par certaines souches du virus du papillomavirus humain (VPH).

  1. b) Transmission

Contact direct de peau à peau, comme le frottement vaginal.

  1. c) Symptômes

– Petits gonflements de couleur chair ou gris dans la région génitale.

– Démangeaisons ou inconfort dans la région génitale

– Saignement pendant les rapports sexuels

  1. d) Traitement

Les femmes atteintes de verrues génitales n’ont pas besoin de frottis vaginaux plus réguliers que celles qui n’en ont pas. La cryothérapie est une option de traitement qui congèle des verrues à l’aide d’azote liquide. Des traitements au laser sont également disponibles pour les verrues plus étendues ou pour les cas récurrents

  1. Chlamydia
  2. a) Description

La chlamydia est une infection bactérienne très courante, que vous pouvez contracter lors d’un contact sexuel non protégé avec une autre personne.

  1. b) Transmission

La chlamydia se transmet par le sexe vaginale, anale et orale, même les yeux peuvent l’attraper des doigts infectés. La chlamydia peut infecter le vagin, le col de l’utérus, l’anus, l’urètre, les yeux et la gorge.

  1. c) Symptômes

– C’est l’une des IST les plus courantes, et la plupart des personnes atteintes de chlamydia ne présentent aucun symptôme. Environ 80% des femmes atteintes de Chlamydia n’auront aucun symptôme

– Les symptômes courants sont des secrétions génitales inhabituelles et/ou des douleurs et des brûlures lors de la miction.

  1. d) Traitement

La chlamydia est traitée avec des antibiotiques. Certains antibiotiques peuvent le remédier en une seule dose, tandis que d’autres doivent être utilisés pour plusieurs jours.

  1. Papillomavirus humain
  1. a) Description

Le VPH est l’IST la plus commune et au moins 50% des personnes sexuellement actives l’attraperont à un moment donné de leur vie. Généralement, Le corps élimine le VPH de lui-même sans causer de problèmes, mais ce virus peut entraîner certains types de cancer.

  1. b) Transmission

– Le VPH se transmet par contact direct peau à peau.

– Vous pouvez contracter le VPH en ayant des relations sexuelles vaginales, anales ou orales, protégées ou non protégées avec une personne infectée par le virus.

– Le VPH peut être transmis même lorsqu’une personne infectée ne présente aucun signe ou symptôme.

– Toute personne qui est sexuellement actif est en risque élevée de contracter le VPH, même d’une seule relation sexuelle.

  1. c) Symptômes

Le virus peut être présent dans votre système pendant 3 semaines à 8 mois (ou plus) avant de montrer des symptômes. Certains de ces symptômes prennent la forme de verrues qui viennent dans différentes formes et tailles. Même si vous n’avez pas de verrues visibles, vous pouvez  transmettre le virus à vos partenaires sexuels.

  1. d) Traitement

– Selon le centre pour le contrôle et la prévention des maladies, le système immunitaire corporel élimine naturellement le VPH en deux ans dans 90% des cas.

– Il existe peu de traitements disponibles tels que la congélation des verrues avec du gaz et des crèmes prescrites. Le type de traitement dépendra de la taille, de l’emplacement et du nombre de verrues.

– Même si c’est traité, le virus restera dans votre système donc les verrues pourraient revenir.

  1. La Gonorrhée
  1. a) Description

La gonorrhée est une infection sexuellement transmissible qui peut  affecter les organes génitaux, le rectum et la gorge. C’est une infection très courante, en particulier chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans. Les femmes atteintes de gonorrhée sont à risque de complications graves telles qu’une maladie inflammatoire pelvienne.

  1. b) Transmission

Vous pouvez contracter la gonorrhée en ayant des relations sexuelles vaginales, anales ou orales avec une personne atteinte de gonorrhée. Les doigts infectés et l’anulingus non protégés peuvent la transmettre.

  1. c) Symptômes

– Une sensation de brûlure en urinant

– Des écoulements blanc, jaune ou vert

– Douleur abdominale

– Fièvre

  1. d) Traitement

La gonorrhée est traitée avec des antibiotiques généralement administrés en une seule dose. Si vous êtes traité, votre partenaire devrait également être testé. Vous devez également attendre que vous et votre partenaire finissiez votre traitement et que vos symptômes disparaissent (si vous en avez) avant de recommencer à avoir des relations sexuelles pour vous assurer de ne pas transmettre l’infection.

  1. L’Hépatite
  2. a) Description

Il existe trois types différents d’hépatite, dont certains se transmets plus facilement que d’autres. Les hépatites A, B et C peuvent toutes être transmises sexuellement, mais l’hépatite B est le type le plus susceptible d’être transmis sexuellement. Tous les types d’hépatite sont graves et affectent le foie. Les hépatites B et C sont la principale cause de cancer du foie et sont la raison la plus courante des transplantations hépatiques.

b)Transmission

Hepatitis A Hepatitis B           Hepatitis C
– Anulingus non protégée

– Par des aliments ou de l’eau contaminée

– Rapports sexuels non protégés

 

 

 

 

– Par le sang et d’autres fluides corporels

– Rapports sexuels vaginaux, anaux ou oraux non protégés

– Partage d’équipements tels que des scies pour renifler et des aiguilles

– Tatouages ​​et piercing

 

 

– Par le sang et d’autres fluides corporels

– Rapports sexuels vaginaux, anaux ou oraux non protégés

– Partage d’équipements de drogues

– Tatouages ​​et piercing

 

  1. c) Symptômes

Les signes communs comprennent:

– courbatures, faiblesse, fatigue

– Perte d’appétit

– Nausées ou vomissements

– Diarrhée ou constipation

– Urine foncée

–  fèces de couleur claire

– Fièvre

– Mal à la tête

– Une douleur sourde dans la partie supérieure droite de l’abdomen

– Couleur jaune de la peau ou jaunissement

– Démangeaison de la peau

– Douleurs articulaires et éruptions cutanées

– Certaines personnes atteintes d’hépatite ne présentent aucun signe.

  1. d) Traitement

Une analyse de sang montrera à votre médecin quel type d’hépatite vous avez. Votre traitement sera basé sur le type d’hépatite qui pourra inclure:

  • Du repos
  • Prendre seulement les médicaments prescrits commandés par votre médecin, car d’autres médicaments peuvent affecter votre foie
  • Ne buvez pas d’alcool car cela peut endommager davantage votre foie.
  • Ne pas fumer pas et évitez la fumée secondaire
  • Mangez de petites portions d’aliments faibles en gras pour diminuer les nausées
  • Appliquez souvent du crème sur la peau sèche qui démange.
  1. Molluscum Contagiosum
  2. a) Description

C’est une infection virale de la peau qui se présente par de petites lésions roses et surélevées avec une fossette au centre.

  1. b) Transmission

– Contact direct peau à peau

– Relations sexuelles orales, anales et vaginales protégées ou non protégées.

  1. c) Symptômes

Des papules visqueuses en dôme ou perlées sur votre peau. Ils sont les plus courants dans la région génitale, l’intérieur des cuisses et le bas de l’abdomen.

 

  1. d) Traitement

Il existe de nombreuses techniques de traitement, les techniques les plus importantes sont: la chirurgie, le laser, l’huile d’arbre du thé.

 

 

  1. Poux du pubis (crabes) 
  2. a) Description

De très petits insectes qui infectent généralement les cheveux dans la zone génitale et l’anus. Également ils peuvent être trouvés sur les cheveux des jambes, des aisselles, du bas-ventre.

 

  1. b) Transmission

Contact sexuel ou en partageant de vêtements, draps et serviettes d’une personne qui a des poux.

  1. c) Symptômes

Démangeaisons dans la région génitale et l’anus, et vous pouvez voir des poux vivants sur les poils de votre corps.

  1. d) Traitement

Vous pouvez acheter et utiliser une lotion et un shampooing anti-poux de la pharmacie. N’ayez pas de relations sexuelles jusqu’à ce que vous vous débarrassiez complètement des poux.

  1. La Gale
  2. a) Description

La gale est un parasite qui infecte la peau et provoque des démangeaisons intenses et peut survenir n’importe où sur le corps.

  1. b) Transmission

La gale peut être transmise par contact; il se transmet généralement par contact peau à peau non sexuel.

  1. c) Symptômes

– La gale provoque des démangeaisons intenses et une éruption cutanée

– Les démangeaisons seront souvent pires la nuit que pendant la journée

– Des démangeaisons et des éruptions cutanées apparaissent le plus souvent sur les fesses, le poignet, les mamelons, la taille, les omoplates, les creux des bras, les coudes et entre les doigts, mais aussi ne se limite pas à ces zones

– Si une personne a la gale pour la première fois, il faudra généralement de 2 à 6 semaines pour que les symptômes commencent à apparaître.

  1. d) Traitement

Les crèmes sur ordonnance peuvent être utilisées pour traiter la gale. Ces crèmes tuent les acariens et certains aussi tuent les œufs. Il existe aussi un antibiotique qui peut être pris par voie orale en une seule dose.

  1. Syphilis
  2. a) Description

C’est une infection bactérienne qui infecte la région génitale, la bouche et la peau. Elle peut progresser et affecter les organes internes, en particulier le système nerveux.

  1. b) Transmission

Elle se transmet par contact direct avec des plaies de syphilis ou lors de relations sexuelles orales, anales et vaginales non protégées.

  1. c) Symptômes

Il y a 3 stades de l’infection:

  • Infection primaire: un ulcère indolore apparaît trois semaines après l’exposition dans la région génitale, anale ou buccale.
  • Infection secondaire: une éruption tachetée rouge se développe généralement sur la paume de la main ou la plante des pieds et ça peut apparaître n’importe où sur le corps.
  • Syphilis tertiaire: ça peut survenir des mois ou des années après l’infection. Il existe une possibilité de dommages à long terme au cœur et au cerveau. Certaines autres complications de la syphilis tardive comprennent la cécité, la démence, l’anévrisme aortique et la surdité.
  1. d) Traitement

Antibiotiques suivis de tests sanguins pour s’assurer que l’infection est éliminée.

Garder votre vagin en bonne santé

Le vagin est autonettoyant, donc il n’est pas nécessaire de se laver à l’intérieur. La douleur vaginale et l’irritation vulvaire peuvent être causées par l’utilisation excessive de savon parfumé, de bains moussants et de gels douche.

Après être allé aux toilettes, essuyez toujours d’avant en arrière (du vagin à l’anus).

 

Bientôt disponible

  • Violence domestique
  • Consommation de substances
  • Santé mentale
khalil

Author khalil

More posts by khalil