Category

صحة مجتمع الميم عين

انخراط مجتمع العابرين والعابرات في اّليَات الصندوق الدولي

By | العابرين والعابرات والغير معياري للنوع الاجتماعي, صحة مجتمع الميم عين

“اصدار حول اشراك العابرين/ات في اليات الصندوق الدولي لمكافحة الإيدز والسل والمالاريا” وهو اداة مناصرة مخصصة للعابرين/ات حول المشاركة الفعالة في الصندوق الدولي لابراز اصوات الترانس في الاستجابة للإيدز

أضغط هنا لقراءة الوثيقة

مرايتي

By | العابرين والعابرات والغير معياري للنوع الاجتماعي, صحة مجتمع الميم عين

“مرايتي” هي الدراسة الإقليمية الأولى لاحتياجات العابرات/ين في منطقة الشرق الأوسط وشمال إفريقيا. تم تنفيذها وجمعها وتحليلها بالكامل من قبل أشخاص عابرات/ين من المنطقة، وهي انعكاس لوضع العابرات/ين. كما تتضمّن الدراسة لمحة حول ما يحدث في هذه المنطقة الكبيرة من العالم، ومراجعة تاريخية لحالة الأفراد العابرات/ين في المنطقة تعطي منظوراً اجتماعياً وتشرح سبب وصمة العار والعنف الاجتماعي والأسري تجاع العابرات/ين المنتشر في منطقة الشرق الأوسط وشمال إفريقيا.

اضغط/ي هنا لقراءة الدراسة كاملة

التهاب الكبد: ما يجب معرفته

By | العابرين والعابرات والغير معياري للنوع الاجتماعي, المثليات والنساء اللواتي يمارسن الجنس مع النساء, المثليين و الرجال الذين يمارسون الجنس مع الرجال, صحة مجتمع الميم عين

التعريف: ما هي أنواع التهاب الكبد؟

هناك ثلاثة أنواع مختلفة من التهاب الكبد، وبعضها ينتشر بسهولة أكبر من غيرها. يمكن ان تنتقل جميعها عبر العلاقات الجنسية غير المحمية و لكن التهاب الكبد الوبائي “ب” هو الأكثر انتشاراً عبر الاتصال الجنسي.

جميع أنواع التهاب الكبد خطيرة وتؤثر على الكبد.

التهاب الكبد “ب” و “ج” يسببان سرطان الكبد و هما السبب الأكثر شيوعاً لعمليات زرع الكبد.

–         الانتقال:

التهاب الكبد أ التهاب الكبد ب التهاب الكبد ج
– عبر اللعق غير المحمي لحافة الشرج

– من خلال الأغذية أو المياه الملوثة

– الاتصال الجنسي غير المحمي

– من خلال الدم وسوائل الجسم الأخرى

– العلاقة الجنسية المهبلية والشرجية والفموية غير المحمية

– مشاركة معدات المخدرات مثل قشّات الشمّ و ابر الحقن

– الوشم و الثقب

– من خلال الدم وسوائل الجسم الأخرى

– العلاقة الجنسية المهبلية والشرجية والفموية غير المحمية

– مشاركة معدات المخدرات مثل قشّات الشمّ و ابر الحقن

– الوشم و الثقب

–         العوارض: ماذا تتضمّن عوارض التهاب الكبد؟

  • آلام بالجسد والاحساس بالضعف والارهاق
  • فقدان الشهية
  • الغثيان أو التقيؤ
  • الإسهال أو الإمساك
  • البول الداكن
  • براز فاتح اللون
  • الحمى
  • الصداع
  • الإحساس بالألم في الجزء العلوي الأيمن من البطن
  • تلون الجلد باللون الأصفر مما يعرف بالصفيرة
  • حكة الجلد
  • آلام المفاصل وظهور الطفح الجلدي
  • قد لا تظهر هذه العوارض على بعض الأشخاص المصابات/ين بالفيروس

–         العلاج:

سيوضح اختبار الدم للطبيب أي نوع من أنواع التهاب الكبد لديك.  سيتوقف العلاج على نوع الالتهاب وقد يشمل:

  • الراحة.
  • تناول الدواء وفق إرشادات الطبيب. قد تؤثر الأدوية الأخرى على كبدك.
  • الامتناع عن شرب الكحول فقد تزيد من تلف الكبد.
  • التوقف عن التدخين. تجنب استنشاق الدخان الناتج عن المدخنين.
  • تناول مقادير صغيرة من الأطعمة منخفضة الدهون للحد من الغثيان.
  • استخدام مرطبات الجلد في حال الحكة.

التهاب الكبد أ: لا يوجد علاج حاليًا لالتهاب الكبد أ، ولكنه يتحسن بشكل طبيعي من تلقاء نفسه في غضون شهرين. يمكنك عادةً الاعتناء بنفسك في المنزل. ولكن لا يزال من الجيد إجراء اختبار الدم إذا كنت تعتقد/ين أنه يمكن أن تكون/ي مصاباً/ة بالتهاب الكبد أ، لأن الحالات الأكثر خطورة يمكن أن يكون لها أعراض مشابهة.

التهاب الكبد ب: لا يوجد علاج لالتهاب الكبد ب، ولكن الرعاية الداعمة يمكن أن تساعد في إدارة الأعراض. في حالات المرض المزمن، قد يصف الطبيب الأدوية المضادة للفيروسات، وسوف يراقب الكبد بانتظام للتحقق من وجود ضرر بمرور الوقت. يجب على الشخص أيضًا تجنب الكحول أثناء العلاج والشفاء.

التهاب الكبد ج: في معظم الحالات ، يُعتبر التهاب الكبد ج قابلاً للشفاء، لذلك من المهم طلب العلاج مبكرًا إذا كنت تعتقد/ين أنك مصاب/ة بالفيروس. الأدوية المضادة للفيروسات الحالية التي تساعد في علاج التهاب الكبد ج قد تساعد أيضًا في منع المضاعفات الصحية لتلف الكبد المزمن.

من الالجدير ذكره أن هناك أنواعًا أخرى من التهاب الكبد: التهاب الكبد D و E. ينتقل التهاب الكبد D من خلال الدم الملوث والتهاب الكبد E الذي ينتقل عن طريق الماء أو الأسطح غير النظيفة، ومع ذلك، يمكن علاجهما.

الإيقاف والبدء بعلاج ما قبل التعرض لفيروس نقص المناعة البشري

By | المثليين و الرجال الذين يمارسون الجنس مع الرجال

تطلب منا التوجيهات الحالية في المملكة المتحدة  و في أجزاء أخرى من العالم الابتعاد عن الآخرين قدر الإمكان. هذا يعني أنه لا يُنصَح بالعلاقات الجنسية العرضية.

البعض منا ممن يستخدمون علاج ما قبل التعرض قرروا أخذ استراحة من استخدامه في الوقت الحالي، هذا في حال خططوا الامتناع عن الممارسة الجنسيّة العرضية. إذا كنت تفكر في إيقاف علاج ما قبل التعرّض لفترة من الوقت، راجع النصائح أدناه ثم اقرأ تلك المخصصة للبدء مرة أخرى، كي تكون مستعداً في كلتا الحالتين.

إيقاف علاج ما قبل التعرض  

إذا كنت رجلًا، فاستمر في أخذ علاج ما قبل التعرض لمدة يومين آخرين من دون ممارسة الجنس (لذلك إذا كنت قد مارست الجنس آخر مرة يوم السبت، تناول  العلاج يومي الأحد والاثنين) عندها يكون التوقّف آمناً.

الاشخاص الآخرون، استمروا بتناول العلاج  لمدة سبعة أيام من دون ممارسة الجنس. بما في ذلك الأشخاص اللواتي يأخذن العلاج  للحماية المهبلية. عندها فقط يكون من الآمن التوقف.

إعادة البدء بعلاج ما قبل التعرض

إذا كنت لم تمارس الجنس منذ إيقاف العلاج ، فلا بأس في البدء به  كالمعتاد.

إذا كنت رجلًا وتريد ممارسة الجنس على الفور، فيمكنك تناول جرعة مضاعفة منه  (أي قرصين) من 2 إلى 24 ساعة قبل ممارسة الجنس. يمكنك بعد ذلك الاستمرار في تناول الجرعات اليومية أو تناوله على أساس الحدث. من المهم جدًا الالتزام والمواظبة على الجرعات ما بعد العلاقات الجنسية.

لكل شخص آخر – خذ جرعة يومية من العلاج لمدة سبعة أيام قبل البدء بممارسة الجنس بما في ذلك للحماية المهبلية. يمكنك بعد ذلك متابعة الجرعات اليومية. من المهم جدًا المواظبة على تناول الجرعات ما بعد العلاقات الجنسية.

إذا كنت قد مارست الجنس منذ التوقف عن علاج ما قبل التعرض  ومن الممكن لهذه العلاقة أنها عرضتك لفيروس نقص المناعة البشري، فمن المستحسن بشدة إجراء فحص فيروس نقص المناعة البشري قبل إعادة البدء بعلاج ما قبل التعرض.

التغيير من الجرعات اليومية إلى علاج ما قبل التعرض القائم على الحدث (EBP)

إذا أتت فرصة لممارسة الجنس بعد التوقف عن الإستخدام اليومي لعلاج ما قبل التعرض، فإن العلاج القائم على الحدث هو خيار لبعض الناس.

تم دراسة هذا النمط من العلاج  فقط على الرجال الذين يمارسون الجنس مع رجال – وبالتالي لا يوصى به للآخرين كخيار ولا يُنصح به للحماية المهبلية.

تمت دراسة للعلاج القائم على الحدث فقط في دواء TDF / FTC (Truvada وما يعادله). لم يتم دراستها في دواء TAF / FTC (Descovy وما يعادله). إذا كنت تستخدم Descovy حاليًا فيوصى به فقط على اساس الجرعات اليومية

للمزيد من المعلومات يرجى الضغط هنا

@Prepster

@samleightondore

أظهرت تجربة مخبارية حديثة لحقن علاج ما قبل التعرض نتائج واعدة للوقاية من فيروس نقص المناعة البشري

By | المثليين و الرجال الذين يمارسون الجنس مع الرجال, صحة مجتمع الميم عين

منذ عام 2015، أصبح علاج ما قبل التعرّض  من أكثر الطرق المطلوبة للوقاية من فيروس نقص المناعة البشري بسبب معدل فعالية مرتفع يتجاوز 99٪ . عندما بدأ الناس باستعمال علاج ما قبل التعرّض  كان النظام الوحيد الموصى به هو الجرعة اليومية، حتى العام الماضي عندما أكدت منظمة الصحة العالمية فعالية هذا العلاج بتناوله على أساس الحدث (Event Based PrEP). تعتبر التجربة السريرية بحقن كابوتجرافير (cabotegravir) إنجاز مبهر في الوقاية من فيروس نقص المناعة البشري، حيث أظهرت أنها أكثر فعالية بنسبة 69 ٪ من علاج ما قبل التعرّض  عند حقنه كل 8 أسابيع. مع ذلك يعتقد أن فعالية هذا الدواء أعلى من  ااعلاج بالحبوب بسبب سهولة الالتزام به مقارنةً بالجرعة اليومية أو النظام القائم على الحدث. أيضا، تم إثبات فعالية هذا الدواء فقط على الرجال السيس الذين يمارسون الجنس مع الرجال والنساء العابرات جندارياً. ما زلنا لا نعرف إذا كانت حقن  كابوتجرافير فعالة على النساء السيس كالآخرين ولكن تجري حاليًا تجربة سريرية لاختبار فعاليتها.

الدكتور ويل نوتلاند – (Doctor Will Nutland)الشريك المؤسس لموقع PrEPster قال  لتحالف م: “إن البيانات الجديدة والناشئة حول علاج ما قبل التعرّض  القابلة للحقن من دراسة سمّيت  HPTN 083، تدفعنا نحو الحصول على خيار علاج ما قبل التعرّض  إضافي لأولئك الأشخاص الذين لا يتقبلون الحبوب. نتائج دراسة  HTPN 084 أي تجربة علاج ما قبل التعرّض  القابلة للحقن لدى النساء ستسبب المزيد من التشويق عند نشرها – ربما في وقت لاحق من هذا العام. من نتائج الدراسة ان المواظبة على تناول علاج ما قبل التعرّض  عن طريق الفم أقل لدى النساء من لدى الرجال المثليين، ومن المتوقع أن يتم تقديم علاج ما قبل التعرّض  عن طريق الحقن إلى جانب منع الحمل طويل المفعول لبعض النساء  إذا كانت النتائج الدراسة واعدة مثل HPTN 084. بالنسبة للرجال المثليين ، سيوفر علاج ما قبل التعرّض  القابل للحقن خيارًا إضافيًا – بالإضافة إلى حبوب علاج ما قبل التعرّض  اليومي والقائم على الأحداث. سيكون لكل خيار إيجابيات وسلبيات للأفراد – ولكن البيانات الجديدة تقدم خيارًا إضافيًا سيكون ملفتاً أيضًا للعديد من الأشخاص. “

كلما إزدادت خيارات الوقاية لدينا، زادت قدرتنا على احتواء وباء فيروس نقص المناعة البشري. حقن كابوتيجرافير لديها القدرة على حماية الأشخاص الأكثر عرضة للفيروس في جميع أنحاء العالم، وخاصة في أكثر المجتمعات تأثراً بفيروس نقص المناعة البشري. ويمكن أن يحل الكثير من المشاكل في التدابير الوقائية الأخرى على سبيل المثال: تمزق الواقي أو صعوبة الالتزام بنظام علاج ما قبل التعرّض  عبر الحبوب. كما ستكون قيمة مضافة لجميع تدخلات الحالية التي تهدف لتخفيض إنتشار فيروس نقص المناعة البشري بدعمها في الحد من انتقال العدوى وتوفير المزيد من البدائل الوقائية.

دكتور  لوانيس هودج- ماملتيز الرائد في علوم علاج ما قبل التعرّض  وصديق تحالف م “علينا الآن أن ننظر إلى البيانات بعناية قبل أن نمضي قدمًا نحو الموافقة التنظيمية وتقديم توصيات رسمية؛ وبالطبع ننتظر بترقب نتائج HPTN 084 الدراسة التي تبحث في CAB-LA عند النساء. يجب التأكد أن لا ننسى الاحتياجات غير المستجاب لها من طرق الوقاية من فيروس نقص المناعة البشري لمجتمعاتنا في الوقت الذي نركّز به على الوقاية من وباء الكوفيد 19.

 

 

 

 

 

Sources:

UNAIDS welcomes new tool for HIV prevention for gay men and other men who have sex with men and transgender women. (2020, May). Retrieved from https://www.unaids.org/en/resources/presscentre/pressreleaseandstatementarchive/2020/may/20200519_injectable-cabotegravir

Global HIV prevention study to stop early after ViiV Healthcare’s long-acting injectable formulation of cabotegravir dosed every two months shows higher efficacy than daily oral PrEP. (2020, May 18). Retrieved from https://viivhealthcare.com/en-gb/media/press-releases/2020/may/global-hiv-prevention-study-to-stop-early-after-viiv-healthcares/

Benjamin, R. (2020, May 18). Long-Acting Injectable PrEP Proves as Effective as Truvada. Retrieved from https://www.poz.com/article/longacting-injectable-prep-proves-even-effective-daily-truvada

By | العابرين والعابرات والغير معياري للنوع الاجتماعي, صحة مجتمع الميم عين

Trans and Non-Conforming Health

 

What is Trans?

 

The term trans has emerged as an umbrella term for those who identify with a gender identity that differs from that assigned to them at birth, including gender-nonconforming, transsexual and transgender individuals. Whereas trans is a term that applies to gender identity, sexual orientation describes the gender of one’s sexual preferences. Trans people may seek medical interventions to make their physical appearance match their gender identity. However, not all trans individuals undergo procedures or therapies to change their bodies and appearance, and transness does not necessarily require surgical, hormonal or other intervention. The trans identity is unique to each individual, and whether one has or has not had surgery or is undergoing hormone treatment does not define how they may identify and express their gender.

 

Some different Trans Identities:

 

  • Agender
  • Androgynous
  • Bigender
  • Trans* FTM
  • Trans* MTF
  • Gender Fluid
  • Gender Nonconforming
  • Genderqueer
  • Intersex
  • Non-binary
  • Transsexual Female
  • Transsexual Male
  • Two-Spirits
  • .Other

 

 

 

Mental Health

 

Mental health describes the conditions of our emotional and psychological wellbeing. Just as our bodies can fluctuate between states of wellness and illness, so too can our minds. Likewise, there are practices that can help us maintain good mental health the same way we might try to maintain good physical health. A healthy state of mind is just as important to our overall health as a healthy state of the body is.

 

Transphobia contributes to mental-health challenges for many in the Trans Community, and for those of us living in societies that are less accepting of who we are, the pressure can be more intense. For those who wish counseling in exploring their gender identity or in dealing with their mental health.

 

Also note that if you begin hormone therapy, there could be effects on your mental state, mood and interactions with people for the first few months. Be sure to discuss concerns regarding these changes with your endocrinologist and a mental health specialist if you feel it is necessary.

 

Ways to maintain mental health

 

Being mindful of our mental state is a good way to know when we should try to engage in activities that help us stay healthier. Of course, when possible and when needed, seeking professional help from a mental health provider is ideal, but there are other ways that we can try to maintain good mental health.

 

Community (Safety net)

Seeking support from friends, family and other members of your community are important to maintaining good mental health. Surrounding yourself with people who will allow you to share your experiences and discuss your thoughts helps to alleviate symptoms of stress, anxiety, loneliness and depression. A trusted friend or family member who can offer support as you explore your gender identity and expression and navigate transitioning can help keep you in a positive state of mind. Friends also allow us to focus on things other than what might be troubling us most.

 

Lifestyle

 

       Diet and Exercise

The mind and body are not divorced from one another, so engaging in behaviors that promote physical health will also promote mental health. Habits such as moderate exercise for at least 150 minutes a week, or vigorous exercise for at least 75 minutes a week, remaining generally active, and avoiding harmful foods are important components of any total-health regime that helps both the body and the mind. Limiting alcohol and nicotine consumption can also reduce anxiety and stress levels, especially if one experiences withdrawal-craving cycles.

 

Prioritizing quality sleep and making sure to get the appropriate number of hours of rest each night are cornerstones of mental health. During visits to your primary care provider, discuss ways that you can incorporate mind and body health in your daily life, and ways to improve the health conditions unique to you.

 

       Meditation

 

Mindfulness helps to reduce levels of anxiety and stress, allowing you to better manage your mental health. Mindfulness involves being fully attentive to the moment you are in, the senses you experience, what is happening around you and your current mental and emotional state. While it sounds trivial, many of us do not practice this in-the-moment attentiveness often enough and are therefore not reaping the benefits of being present in the here and now. Common mindfulness practices include paying attention to the sights, sounds, smells and sensations around you, focusing on your breathing, and taking note of the way each part of your body feels. Practicing mindfulness for even a short period of time each day can help improve your emotional and mental wellbeing.

 

 

Transitioning

 

Transitioning refers to the process of living in the gender with which one identifies, bodily, socially and legally. Often this process takes time and can require a number of legal and medical procedures before living in one’s gender identity. The legal process for changing one’s gender varies from country to country and may not always be easy or possible. However, legal, bodily and social changes are not necessary steps for living in one’s identified gender.

 

A number of gender-affirming treatments and practices exist in order to help trans people acquire secondary sex characteristics that align more closely with their true gender identity. Transitioning practices and medical interventions can be feminizing/demasculinizing or masculinizing/defeminizing and include hormonal therapies, surgical treatments, and speech therapy among other things. There are also non-surgical and non-hormonal practices that members of the trans community engage in in order to affirm their gender identity.

 

The process for hormone therapy begins with an appointment with a psychiatrist. To find a psychiatrist experienced in this process.

Once the psychiatrist has determined that hormone therapy is an appropriate path forward, your endocrinologist will perform a number of general tests to make sure that your overall health is in good condition. Once therapy begins, there is another set of assessments after 3 months to make sure that the therapy itself is working and to check for any side effects. In another 6 months, you should check up with your physician again. For any surgical interventions, one needs 12 months of continuous hormonal treatments.

 

Feminization and De-masculinization

The goal of such therapies and practices is to promote the development of female secondary sex characteristics their appearance and minimize male secondary sex characteristics.

 

Hormone Therapy

Feminizing hormone therapies often involve the combination of a biological equivalent to estrogen and an androgen blocker. This results in physiological changes in accordance with the hormone. The general effects of this therapy involve:

 

–       Development of breasts (usually to Tanner Stages 2 or 3)

–       Feminization of body fat distribution

–       Reduction of muscle mass and strength

–       Reduction of body hair

–       Some reduction in facial hair

–       Modifications in odor and sweat patterns

–       Reduction in erectile function, sperm count, ejaculatory fluid and testicular size. However there can be a viable sperm count up to three years after treatment.

–       Changes in Libido

–       Changes in emotions and behaviors

 

One note about estrogen and androgen-blocking therapies is that they do not change the pitch of the voice post-puberty, since pitch is determined by the physical shape of the vocal chords, which will have already developed post puberty. Surgical interventions do exist to change the vocal chords, and speech therapies that coach people on how to modify patterns and tone of voice are also gender-affirming processes that one may pursue.

 

Licensed medical-providers are the most capable and safest path towards seeking hormone treatments. Medical professionals can help determine the best way to pursue gender-affirming treatments, including the proper course for hormone therapy or surgery. Hormones purchased online may not be medical grade and do not come with the most accurate information for your body on how to transition. Non-medical grade needles, or injections performed outside of a medical setting can transmit bloodborne illnesses.

 

It is important to remain in contact with your physician during hormone treatment for regular checkups, at least every six months, to make sure you are taking an appropriate dose and that you are in good health, and to know the reversible and irreversible effects of hormone therapy. Sometimes hormone therapies can affect other aspects of your psychology and physiology in negative ways. The following are some of the risks associated with estrogen therapy/androgen blocking therapy. Be sure to discuss with your healthcare provider:

  • Cardiovascular Issues
  • Increased risk of stroke
  • Gallstones
  • Changes in liver Enzymes
  • Increased risk for type 2 diabetes
  • Weight gain

 

 

Tucking

 

Tucking refers to the practice of changing the contours of one’s genitals to outwardly appear more feminine. Tucking is a gender-affirming practice for transfeminine people that can be safely done with the proper precautions.

 

It is important to take care of the skin in the area to avoid irritation and infection. Removing pubic hair and using surgical or athletic tape minimizes discomfort when tucking using a tape-method. Tape will also irritate the skin over time, so covering the skin of the penis with a gentle cloth or tissue can limit irritation. Keeping the skin dry, clean and cool can also reduce the risk of superficial fungal infections. Take breaks from tucking if you are comfortable and/or alone or wear looser pants and skirts.

 

An important note is that one cannot urinate while tucking. Avoiding urination for extended periods of time may cause UTI’s or kidney and bladder damage if one keeps resisting the urge to urinate. People who tuck sometimes elect to drink less water in order to go for a longer period without the urge to urinate. This can lead to dehydration, so it is important to be aware of symptoms of dehydration which include:

 

–       Rapid heartbeat

–       Fatigue

–       Dizziness

–       Extreme thirst and dryness of the mouth

–       Lethargy and confusion

 

Tucking can also affect reproductive health for those who are not taking hormone therapies since tucking involves exposing the testicles to a higher temperature than is ideal. The role of the scrotum is to keep the testicles slightly cooler than internal body temperature to maintain sperm-health, so tucking for extended periods of time can result in a reduced sperm count.

 

Silicone and Filler Use

 

Silicone and filler injections refer to soft tissue fillers used to sculpt the body in order to provide an outward appearance that more closely aligns with one’s gender identity. Filler and silicone injections can be dangerous, resulting in a number of complications including granulomas, blood and skin infections, metabolic issues, cosmetic defects and silicone migration, ulcers and nodules. In some instances, improper administration may lead to disability or death. Unlicensed injections may not contain medical grade silicone, or may contain other, often unknown, substances including aircraft lubricant, sealants, cooking and mineral oils or other substances. Sharing needles and participating in “pumping parties” where multiple people inject silicone or soft tissue fillers pose the greatest risk for the transmission of bloodborne illnesses.

 

Masculinization and De-feminization

 

The goal of such therapies and practices is to promote the development of male secondary sex characteristics their appearance and minimize female secondary sex characteristics.

 

Hormone Therapy

 

Masculinizing hormone therapy involves the administration of a biological equivalent to testosterone in order to promote the development of male sex characteristics. The general effects of this therapy involves:

 

–       Development of facial hair

–       Masculinization of the voice

–       Masculinization of body fat distribution

–       Increased muscle mass

–       Increased body hair

–       Modifications in odor and sweat patterns

–       Hairline recession

–       Increased Libido

–       Clitoral growth

–       Cessation of menses after 1-6 months of treatment

–       Thinning of the vaginal wall

–       Changes in emotion and behaviors

–    Skin Oiliness

 

Licensed medical-providers are the most capable and safest path towards seeking hormone treatments. Medical professionals can help determine the best way to pursue gender-affirming treatments, including the proper course for hormone therapy or surgery. Hormones purchased online may not be medical grade and do not come with the most accurate information for your body on how to transition. Non-medical grade needles and injections performed outside of a medical setting can transmit bloodborne illnesses.

 

It is important to remain in contact with your physician during hormone treatment for regular checkups, at least every six months, to make sure you are taking an appropriate dose and that you are in good health, and to understand the reversible and irreversible effects of hormone therapy. Sometimes hormone therapies can affect other aspects of your psychology and physiology in negative ways. The following are some of the risks associated with testosterone therapy. Be sure to discuss with your healthcare provider:

  • Cardiovascular Issues
  • Increased risk of stroke
  • Gallstones
  • Changes in liver enzymes
  • Increased risk for type 2 diabetes
  • Weight gain

 

Binding

 

Binding refers to the practice of changing the contour of the chest through flattening it such that it appears less feminine by making the breasts less visible. While this gender-affirming practice can help trans-men look more like their gender identity, it is important to bind properly and safely. Address your binding practices and concerns with a trans* friendly doctor. Binding incorrectly can lead to skin irritation, infections, and scarring as well as underlying tissue damage. Musculoskeletal and respiratory symptoms including shortness of breath and posture changes. Back, chest, shoulder and rib pain have been reported due to binding as well. Some tips to avoid these complications when binding include:

 

  1. Limiting time spent binding to 8 hours a day, and take days off when possible. Binding continuously and daily can lead to the aforementioned skin, tissue and musculoskeletal problems. For those considering top-surgery, binding too often may lead to skin-stretching which may affect the final cosmetic outcome of the surgery and can complicate the surgery, so be sure to take breaks as often as possible.

 

  1. Use a commercially designed binder or sports-bra and avoid things like duct tape, bandages or elastic material. When using a binder of a bra, it is important to get one that matches your chest size and is not too tight. If the binder causes pain, lesions, seriously restricts breathing or has little air circulation/breathability, consider increasing the size or finding one made from a different material.

 

  1. Avoid binding when exercising to allow for maximum respiratory capacity.

 

  1. Using skin powders when binding and taking breaks when possible throughout the day help to reduce chafing, irritation and discomfort.

 

Packing and Packing-hard

 

Packing refers to the practice of creating a male-looking or feeling bulge above the crotch. This is accomplished through the use of home-made or store-bought prosthetics that mimic the appearance and feel of a penis. “Packing-hard” refers wearing an erect penis prosthetic like a dildo for sexual play. Packing prosthetics must be cleaned frequently, especially when using them for sexual play. Packers made from non-soft silicone materials are porous and therefore cannot be sterilized by boiling. Instead, wash them with soap and warm water and rinse well. Prosthetics made from 100% soft-silicon are non-porous and can be boiled for sterilization. Prosthetics used for sexual play should always have a condom on in order to prevent the transmission of STI’s and STD’s and to keep the devices clean.

 

Fertility and Reproduction

 

Transmen who have not undergone reassignment surgeries or removed their reproductive organs can get pregnant; likewise, transwomen, especially if they are not undergoing any hormone therapies, can impregnate a sexual partner.

 

Nonetheless, fertility can be affected by transitioning practices, so those who are considering reproduction should understand the effects of transitioning on their fertility, many of which have been outlined on this page in the “Transitioning” section. Some effects of transitioning are not always reversible, and fertility may be permanently affected. In Lebanon, sperm and oocyte banks can allow one to preserve their fertility in case they decide that they wish to reproduce later.

 

Transmen:

For the first few months, it is possible to get pregnant but after a few months of treatment, once progesterone levels are below a certain threshold, you cannot get pregnant. A test for progesterone levels in the body can indicate whether or not there is a chance for pregnancy while taking hormone treatments.

 

High levels of testosterone in the body during pregnancy can cause birth defects. As a result, trans-masculine people taking testosterone will have to cease taking hormone therapies for the duration of the pregnancy, although it is suggested to use a surrogate. To do so, make sure you discuss with a healthcare provider about the best way to do so to minimize any effects of modifying your hormone therapy.

 

Transwomen:

Even when taking hormone therapies, sperm counts may be viable for up to three years after beginning treatment, so it is important to practice sex in a way that avoid pregnancy if you are having sex that may lead to reproduction, such as using birth control or condoms. To be sure that the sperm count is not viable, one must have a test done.

 

 

Sexual Health

 

Notes on Testosterone Hormone Therapy

–       1 – 6 months following hormone treatment, cessation of menses will occur

–       Cramping during and after orgasm may occur

–       Vaginal wall can begin to thin out, causing increased bleeding and STI/STD transmission

 

 

 

Cancer

Transmen who still have a cervix, ovaries or a uterus are still susceptible to cancers of these organs and should therefore try to get examined as often as possible. Transwomen who still have a penile organ will also be susceptible to cancers of this organ.

 

 Sex

 

Transmen

 

Transmasculine persons having vaginal sex should take care with penetration such that the walls of the organ do not tear, especially when using hormone treatments. If the vaginal wall thins out following testosterone therapy, application of a low-dose estrogen cream to the inside of the vagina can help prevent too much thinning. This can prevent tearing and bleeding in the vagina, thus also reducing the probability of STD/STI transmission.

 

Those using strap-on sex toys should keep them clean by washing with soap and warm water and proper rinsing. Condoms placed on strap-on toys provide barriers against STI’s and STD’s.

 

Transwomen

 

Transwomen taking estrogen treatments may experience changes in libido and erectile function.

 

To avoid STD’s or STI’s:

–       Use a condom and dental dam whenever engaging in vaginal, anal or oral sex.

–       Get tested frequently, and speak to your health care provider about any concerns you have regarding STD’s and STI’s. Not all STIs are symptomatic, so you may be carrying a disease without knowledge thereof.

–       Be sure to get treated as soon as possible in the case that you do end up exposed. Many sexually transmitted illnesses are curable if treated early. Delaying treatment if afflicted with a disease can complicate the process of recovery later down the line. It is important to follow physician instructions regarding treatment to make sure that it is effective.

 

After Reconstructive Surgery

 

Surgically created Vagina:

–       Surgically created vaginas do not self-lubricate, so always be sure to use sufficient amounts of body-safe lubrications when having sex

–       Surgically created vaginas also do not stretch as easily or quickly. They may also take longer to stretch out sufficiently before sex

–       Following vaginoplasty, the use of dilators, devices meant to stretch out the surgically constructed part, are often prescribed in order to keep the surgically constructed vagina from contracting and shrinking. Using a dilator a few hours before sex can help prevent pain and tightness during intercourse. While dilators may be painful to use at first, over time this pain will decrease

– Surgically created vaginas are closed so there could be a higher chance for bacterial skin infection so it needs to be cleared immediately

 

 

For more about Vaginal Sex and Care, please visit:

 http://m-coalition.org/lesbianwomenandwsw/

 

For more Penile Sex and Care, please visit:

http://m-coalition.org/lgbt-health/gay-men-and-msm/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

By | العابرين والعابرات والغير معياري للنوع الاجتماعي, صحة مجتمع الميم عين

Santé des Trans* et des personnes non-binaires

 

Qu’est-ce que Trans?

 

Le terme Trans* est devenu un terme générique pour ceux qui s’identifient d’une identité de genre différente de celle qui leur a été attribuée à leurs naissance, y compris les personnes non conformes au genre, transsexuelles et transgenres. Alors que Trans* est un terme qui s’applique à l’identité de genre, l’orientation sexuelle décrit le genre de préférences sexuelles. Les personnes Trans* peuvent subir des interventions médicales pour que leurs apparence physique corresponde à leurs identité de genre. Mais, pas tous les individus Trans* subissent des procédures ou des thérapies pour changer leurs corps et leurs apparences, et être Trans*  ne nécessite pas une intervention chirurgicale, hormonale ou autres. L’identité Trans* est unique à chaque individu, et le fait qu’une personne subit une intervention chirurgicale ou un traitement hormonal ou pas, ne définit pas comment il/elle peut identifier et exprimer leur genre.

 

 

Quelques identités Trans* différentes:

 

  • A-genre
  • Androgyne
  • Bi-genre
  • Trans* FàM
  • Trans* MàF
  • Genre fluide
  • Genre non conforme
  • Genre-queer
  • Intersex
  • Non-binaire
  • Femme Trans
  • Homme Trans
  • Bi-spiritualité
  • Autres

 

 

Santé mentale

 

La santé mentale décrit les conditions de notre bien-être émotionnel et psychologique. Similairement à notre corps, la santé mentale peut osciller entre des états de bien-être et de maladie. De même, il existe des pratiques qui peuvent nous aider à maintenir une bonne santé mentale de la même manière que nous pourrions essayer de maintenir une bonne santé physique. Un état d’esprit sain est tout aussi important pour notre santé générale qu’un état sain physique.

 

La transphobie contribue aux problèmes de santé mentale pour de nombreux membres de la communauté Trans*, et pour ceux/celles d’entre nous qui vivent dans des sociétés moins tolérante, car la pression peut être plus grande. Pour ceux/celles qui souhaitent suivre des conseils pour explorer leur identité de genre ou pour gérer leur santé mentale.

 

Notez également que si vous commencez un traitement hormonal, il pourrait y avoir des effets sur votre état mental, humeur et interactions avec les gens pendant les premiers mois. Assurez-vous de discuter vos soucis concernant ces changements avec votre endocrinologue et un spécialiste de la santé mentale si vous le jugez nécessaire.

 

 

Moyens pour maintenir la santé mentale

 

Être conscient de notre état mental est un bon moyen pour savoir quand nous devrions essayer de nous engager dans des activités qui nous aident à rester en meilleure santé. Il est idéal de demander l’aide d’un professionnel de la santé mentale lorsque cela est possible et nécessaire, mais il existe d’autres moyens que nous pouvons essayer pour maintenir une bonne santé mentale.

 

Communauté (filet de sécurité)

Il est important de rechercher le soutien d’amis, de la famille et d’autres membres de votre communauté pour maintenir une bonne santé mentale. S’entourer des personnes qui vous permettront de partager vos expériences et de discuter de vos pensées vous aide à atténuer les symptômes de stress, d’anxiété, de solitude et de dépression. Un ami de confiance ou un membre de la famille qui vous aide à explorer votre identité et votre expression de genre, et à naviguer dans la transition peut vous aide à rester dans un état d’esprit positif. Les amis nous permettent également à nous concentrer à des choses différentes de celles qui peuvent nous déranger le plus.

 

Mode de vie

 

Régime et sport

 

L’esprit et le corps ne sont pas séparés l’un de l’autre, donc faire des exercices pour maintenir la santé physique améliora également la santé mentale. Des habitudes telles que le sport modéré pour au moins 150 minutes par semaine ; ou le sport vigoureux pour au moins 75 minutes par semaine ; en restant actif et en évitant les aliments nocifs sont des éléments importants pour un régime de santé totale, qui aide le corps et l’esprit à la fois. Réduire la consommation d’alcool et de nicotine peut aussi atténuer les niveaux d’anxiété et de stress, surtout si on a des cycles de retrait.

 

Donner la priorité à un sommeil réparateur et s’assurer à obtenir d’heures de repos suffisante chaque nuit sont très vitale pour la santé. Au cours des visites chez votre de prestataire de santé principal, discutez des moyens pour intégrer la santé mentale et physique dans votre vie quotidienne et des façons pour améliorer les conditions de santé uniques pour vous.

 

Meditation

 

« Mindfullness » aide à réduire les niveaux d’anxiété et de stress, en vous permettant de mieux gérer votre santé mentale. Mindfulness implique d’être pleinement attentif au moment où vous vous trouvez, aux sens que vous ressentez à ce qui se passe autour de vous et à votre état mental et émotionnel actuel. Bien que cela semble trivial, beaucoup d’entre nous ne donne pas souvent assez de cette attention immédiate et ne pas profitent donc des avantages d’être présents dans ce moment. Les pratiques courantes de ce genre consistent à prêter l’attention aux images, aux sons, aux odeurs et aux sensations qui vous entourent, à vous concentrer sur votre respiration et ressentir chaque partie de votre corps individuellement. Pratiquez la méditation, même pour une courte période de temps chaque jour, peut vous aidez à améliorer votre bien-être émotionnel et mental.

 

La Transition

 

La transition réfère au processus de vivre dans le genre auquel on s’identifie, physiquement, socialement et légalement. Souvent, ce processus prend du temps et peut nécessiter des procédures juridiques et médicales avant de vivre avec l’identité de genre qu’on veut. La procédure judiciaire pour changer le genre varie d’un pays à l’autre et peut ne pas toujours être facile ou possible. Cependant, les changements juridiques, physiques et sociaux ne sont pas des étapes nécessaires pour vivre dans le genre identifié.

 

Il existe de certain traitements et pratiques qui affirment le genre, afin d’aider les personnes Trans* à acquérir des caractéristiques sexuelles secondaires qui s’alignent plus avec leur identité de genre véritable. Les pratiques de transition et les interventions médicales peuvent être féminisâtes / démasculinisâtes ou masculinisâtes / déféminisâtes et comprennent des thérapies hormonales, des traitements chirurgicaux, d’orthophonie et d’autres. Il existe également des pratiques non chirurgicales et non hormonales dans lesquelles les membres de la communauté Trans* s’engagent afin d’affirmer leur identité de genre.

 

Le processus d’hormonothérapie commence par un rendez-vous avec un psychiatre pour trouver un médecin expérimenté dans ce domaine.

Une fois que le psychiatre a déterminé que l’hormonothérapie est une voie appropriée, votre endocrinologue effectuera certain tests généraux pour s’assurer que vous êtes dans un bon état de santé. Une fois la thérapie commence, il y a une autre série d’évaluations a faire après 3 mois pour s’assurer  de l’efficacité de la thérapie et pour vérifier les effets secondaires. Dans 6 mois, vous devez vérifier de nouveau avec votre médecin. Pour toute intervention chirurgicale, il faut avoir 12 mois de traitements hormonaux continus.

 

Féminisation et démasculinisation

Le but de ces thérapies et pratiques est de développer des caractéristiques sexuelles secondaires féminines pour qu’ils apparaissent et de minimiser les caractéristiques sexuelles secondaires masculines.

 

Thérapie hormonale

Les thérapies hormonales féminisantes incluent souvent la combinaison d’un équivalent biologique de l’œstrogène et d’un bloqueur d’androgène. Elles aboutissent à des changements physiologiques en fonction de l’hormone. Les effets généraux de cette thérapie impliquent:

 

– Développement des seins (généralement aux stades 2 ou 3)

– Féminisation de la répartition des graisses du corps

– Réduction de la masse musculaire et de la force

– Réduction des poils corporels

– Une certaine réduction des poils du visage

– Modifications des odeurs et de transpiration corporelle

– Réduction de la fonction érectile, du nombre de spermatozoïdes, du liquide éjaculateur et de la taille des testicules. Cependant, il peut y avoir un nombre de spermatozoïdes viables jusqu’à trois ans après le traitement.

– Changements de la libido

– Changements des émotions et des comportements

 

Une remarque à propos des œstrogènes et des thérapies bloquant les androgènes est qu’elles ne modifient pas la hauteur de la voix après la puberté, car elle est déterminée par la forme physique des cordes vocales, qui sont déjà développé après la puberté. Les interventions chirurgicales existent pour changer les cordes vocales, et les thérapies orthophoniques guident les gens sur la façon de modifier les modèles et le ton de la voix sont également des processus d’affirmation du genre que l’on peut poursuivre.

 

Les prestataires médicaux agréés sont la voie la plus efficace et la plus sûre pour rechercher des traitements hormonaux. Les professionnels de la santé peuvent aider à déterminer la meilleure façon pour poursuivre les traitements affirmant le genre, y compris le cours approprié pour l’hormonothérapie ou la chirurgie. Les hormones achetées en ligne peuvent ne pas être de qualité médicale et ne contiennent pas des informations précises sur la façon de faire la transition pour votre corps. Les aiguilles de qualité non médicale ou les injections effectuées en dehors d’un environnement médical peuvent transmettre des maladies transmissibles par le sang.

 

Il est important de rester en contact avec votre médecin pendant le traitement hormonal pour des check-up réguliers au moins tous les six mois, pour vous assurer que vous prenez une dose appropriée et que vous êtes en bonne santé, et pour connaître les effets réversibles et irréversibles de la thérapie hormonale. Parfois, les thérapies hormonales peuvent affecter d’autres aspects négatifs sur votre psychologie et de votre physiologie. Voici quelques risques associés à la thérapie d’œstrogène / thérapie de blocage des androgènes. Assurez-vous de discuter avec votre professionnel de la santé:

 

  • Problèmes cardiovasculaires
  • Risque élevé d’AVC
  • Calculs biliaires
  • Changements dans les enzymes hépatiques
  • Risque élevé de diabète type 2
  • Gain de poids

 

Tucking

 

Le tucking c’est une pratique qui consiste à changer les contours des parties génitales pour qu’ils paraissent plus féminin de l’extérieure. C’est aussi une pratique d’affirmation de genre pour les personnes transféminines qui peuvent l’effectuée d’une manière sauf avec les précautions appropriées.

 

Il est important de prendre soin de la peau dans cette partie pour éviter les irritations et les infections. L’enlèvement des poils pubiens et l’utilisation du ruban chirurgical ou athlétique minimise l’inconfort lors du tucking en utilisant une méthode de ruban. Le ruban irritera également la peau avec le temps, donc couvrir la peau du pénis avec un chiffon ou un tissu doux peut limiter l’irritation. Garder la peau sèche, propre et fraîche peut également réduire le risque d’infections fongiques superficielles. Prenez des pauses/breaks du tucking si vous êtes à l’aise et / ou seul ou portez des pantalons et des jupes plus amples.

 

Une remarque importante est qu’on ne peut pas uriner pendant le tucking. L’évitement d’uriner pendant des périodes prolongées peut causer des lésions urinaires ou des problèmes de reins et de la vessie si on continue de résister à l’envie d’uriner. Les personnes effectuent le tucking choisissent parfois de boire moins d’eau afin de rester plus longtemps sans envie d’uriner. Cela peut entraîner une déshydratation, il est donc important d’être conscient des symptômes de déshydratation qui comprennent:

 

– Battements cardiaques rapides

– fatigue

– Vertiges

– Soif extrême et sécheresse de la bouche

– Léthargie et confusion

 

Le tucking peut également affecter la santé reproductive de ceux qui ne suivent pas d’hormonothérapie, car ça expose les testicules à une température plus élevée que l’idéal. Le rôle du scrotum est de maintenir les testicules légèrement plus frais que la température interne du corps pour maintenir le bon état du sperme. Donc, le tucking pendant de longues périodes peut entraîner une diminution du nombre de spermatozoïdes.

 

Utilisation de silicone et du filler

 

Les injections de silicone et du filler sont des remplisseurs de tissus mous utilisés pour sculpter le corps afin d’avoir une apparence extérieure qui reflète plus l’identité de genre. Les injections de filler et de silicone peuvent être dangereuses, entraînant un certain nombre de complications, notamment des granulomes, des infections du sang et de la peau, des problèmes métaboliques, des défauts cosmétiques et le déplacement de silicone, des ulcères et des nodules. Dans certains cas, une mauvaise administration peut entraîner une invalidité ou la mort. Les injections non autorisées peuvent ne pas contenir de silicone de qualité médicale ou peuvent contenir d’autres substances, souvent inconnues, y compris du lubrifiant de l’avion, des produits d’étanchéité, des huiles de cuisson et minérales ou d’autres substances. Le partage d’aiguilles et la participation à des «soirées de pompage» où plusieurs personnes s’injectent des remplisseurs de silicone ou filler posent le plus grand risque de transmission de maladies transmissibles par le sang.

 

Masculinisation et Déféminisation

 

Le but de ces thérapies et pratiques est de développer des caractéristiques sexuelles secondaires masculines pour qu’ils apparaissent et de minimiser les caractéristiques sexuelles secondaires féminines

 

 

Thérapie hormonale  

La thérapie hormonale masculinisant inclut souvent la combinaison d’un équivalent biologique de testostérone pour aboutir aux développements des caractéristiques sexuelles masculines. Les effets généraux de cette thérapie impliquent:

 

– Développement des poils du visage

– Masculinisation de la voix

– Masculinisation de la répartition des graisses du corps

– Augmentation de la masse musculaire

– Augmentation des poils corporels

– Modifications d’odeur et de transpiration corporelle

– Récession capillaire

– Augmentation de la libido

– Croissance clitoridienne

– Arrêt des règles après 1 à 6 mois du traitement

– Amincissement de la paroi vaginale

– Changements des émotions et des comportements

– Peau grasse

 

Les prestataires médicaux agréés sont la voie la plus efficace et la plus sûre pour rechercher des traitements hormonaux. Les professionnels de la santé peuvent aider à déterminer la meilleure façon pour poursuivre les traitements affirmant le genre, y compris le cours approprié pour l’hormonothérapie ou la chirurgie. Les hormones achetées en ligne peuvent ne pas être de qualité médicale et ne contiennent pas des informations précises sur la façon de faire la transition pour votre corps. Les aiguilles de qualité non médicale ou les injections effectuées en dehors d’un environnement médical peuvent transmettre des maladies transmissibles par le sang.

 

Il est important de rester en contact avec votre médecin pendant le traitement hormonal pour des check-up réguliers au moins tous les six mois, pour vous assurer que vous prenez une dose appropriée et que vous êtes en bonne santé, et pour connaître les effets réversibles et irréversibles de la thérapie hormonale. Parfois, les thérapies hormonales peuvent affecter d’autres aspects négatifs sur votre psychologie et de votre physiologie Voici quelques risques associés au traitement hormonal de testostérone. Assurez-vous de discuter avec votre professionnel de la santé:

 

  • Problèmes cardiovasculaires
  • Risque élevé d’AVC
  • Calculs biliaires
  • Changements dans les enzymes hépatiques
  • Risque élevé de diabète type 2
  • Gain de poids

 

Binding

 

Le binding réfère à la pratique de changer le contour de la poitrine en l’aplatissant de sorte qu’elle apparaisse moins féminine en rendant les seins moins visibles. Bien que cette pratique d’affirmation du genre puisse aider les hommes Trans à ressembler davantage à leur identité de genre, il est important de le faire correctement et d’une manière sauf. Discutez vos pratiques et préoccupations contraignantes avec un médecin trans * amical. Un binding incorrecte peut entraîner une irritation de la peau, des infections et des cicatrices ainsi que des lésions tissulaires sous-jacentes. Symptômes musculo-squelettiques et respiratoires, y compris essoufflement et changements de posture. Des douleurs au dos, à la poitrine, aux épaules et aux côtes ont également été signalées en raison du binding. Voici quelques conseils pour éviter ces complications lors vous faite le binding :

 

  1. Limiter le temps consacré au binding à 8 heures par jour et prendre des jours de congé lorsque cela est possible. Le binding continue et quotidien peut entraîner les problèmes cutanés, tissulaires et musculo-squelettiques. Pour ceux qui pense subir une chirurgie supérieure, le binding trop fréquent peut entraîner un étirement de la peau qui peut affecter le résultat esthétique final de la chirurgie et peut compliquer la chirurgie, alors assurez-vous de faire des pauses aussi souvent que possible.

 

  1. Utilisez des débardeurs commerciaux pour le binding ou un soutien-gorge de sport et évitez les choses comme le ruban adhésif, les bandages ou les matériaux élastiques. Lorsque vous utilisez des débardeurs de soutien-gorge, il est important d’en obtenir un qui correspond à la taille de votre poitrine et qui n’est pas trop serré. Si le binding provoque des douleurs, des lésions, restreint la respiration o/u on a peu de circulation d’air, envisagez d’augmenter la taille ou de trouver un autre fabriqué de matériau différent.

 

  1. Évitez de faire le binding pendant que vous faite du sport pour permettre une capacité respiratoire maximale.

 

  1. L’utilisation de poudres pour la peau lors du binding et la prise de pauses pendant la journée lorsque c’est possible aident à réduire les irritations et l’inconfort.

 

Packing and Packing-hard

 

Packing réfère à la pratique consistant à créer une apparence masculine ou sensation de renflement au-dessus de l’entrejambe. Ceci est accompli grâce à l’utilisation de prothèses faites maison ou achetées d’un magasin qui imitent l’apparence et la sensation d’un pénis. «Packing-hard» fait référé au port d’une prothèse de pénis en érection comme un gode pour les jeux sexuels. Les prothèses du packing doivent être nettoyées fréquemment, en particulier lors de leur utilisation comme jeux sexuels. Les prothèses en silicone non mou sont poreuses donc ça ne doit pas être stérilisé par ébullition. Au lieu de cela, lavez-les avec du savon et de l’eau tiède et rincez les bien. Les prothèses fabriquées à 100% de silicium mou ne sont pas poreuses et peuvent être bouillies pour la stérilisation. Les prothèses utilisées pour les jeux sexuels doivent toujours porter un préservatif afin d’empêcher la transmission des IST et de garder les appareils propres.

 

Fécondité et reproduction

 

Les hommes Trans qui n’ont pas subi de chirurgie de réaffectation ou enlevé leurs organes reproducteurs peuvent tomber enceintes; de même, les femmes Trans, surtout si elles ne subissent aucun traitement hormonal, peuvent imprégner un partenaire sexuel.

 

Néanmoins, la fertilité peut être affectée par les pratiques de transition, donc ceux qui envisagent de se reproduire doivent comprendre les effets de la transition sur leur fertilité, dont beaucoup ont été décrits sur cette page dans la section «Transition». Certains effets de la transition ne sont pas toujours réversibles et la fertilité peut être affectée de façon permanente. Au Liban, les banques de spermatozoïdes et d’ovocytes peuvent permettre de conserver leur fertilité au cas où elles/ils décideraient de se reproduire plus tard.

 

Homme Trans:

Pendant les premiers mois, il est possible de tomber enceint, mais après quelques mois de traitement, une fois que les taux de progestérone sont inférieurs à un certain seuil, vous ne pouvez pas tomber enceinte. Un test pour les niveaux de progestérone dans le corps peut indiquer s’il y a ou non une chance de grossesse pendant les traitements hormonaux.

 

Des niveaux élevés de testostérone dans le corps pendant la grossesse peuvent provoquer des malformations congénitales. En conséquence, les personnes Trans-masculines prenant de la testostérone devront cesser de prendre des thérapies hormonales pendant la durée de la grossesse, alors que c’est recommandé d’utiliser un substitut. Assurez-vous de discuter avec un professionnel de la santé à propos des meilleure façons de le faire afin de minimiser les effets de la modification de votre hormonothérapie.

 

 

Femmes Trans:

Même en prenant des thérapies hormonales, le nombre de spermatozoïdes peut être viable jusqu’à trois ans après le début du traitement. Il est donc important de pratiquer le sexe de manière à éviter la grossesse si vous avez des relations sexuelles qui peuvent reproduire, par exemple en l’utilisant de contraceptifs ou préservatifs. Pour être sûr que le nombre de spermatozoïdes n’est pas viable, il faut faire un test.

 

 

Santé sexuelle

 

Des Remarques à propos le traitement hormonal testostérone

– 1 à 6 mois après le traitement hormonal, les règles s’arrêtent.

– Des crampes pendant et après l’orgasme peuvent survenir.

– La paroi vaginale peut commencer à s’amincir, provoquant une augmentation des saignements et un risque plus élevée de transmission des IST.

 

Cancer

Les hommes Trans qui ont encore un col de l’utérus, des ovaires ou un utérus sont toujours sensibles aux cancers de ces organes et doivent donc essayer de s’examiner le plus souvent possible. Les femmes Trans qui ont encore un organe pénien seront également susceptibles aux cancers de cet organe.

 

 Sexe

 

Homme Trans

 

Les personnes trans-masculines ayant des relations sexuelles vaginales doivent faire attention à la pénétration afin que les parois de l’organe ne se déchirent pas, surtout lors de l’utilisation de traitements hormonaux. Si la paroi vaginale s’amincit après un traitement de testostérone, l’application d’une crème à faible dose d’œstrogène à l’intérieur du vagin peut aider à éviter un amincissement excessif. Cela peut empêcher les déchirures et les saignements dans le vagin, réduisant ainsi la probabilité de transmission des IST.

 

Ceux qui utilisent des jouets sexuels à sangle (strap-on) doivent les garder propres en les lavant avec du savon et de l’eau tiède et en les rinçant correctement. Les préservatifs utilisés sur les jouets à sangle constituent des barrières contre les IST.

 

Les Femmes Trans

 

Les femmes Trans qui prennent des traitements hormonaux d’œstrogènes peuvent ressentir du changement de la libido et la fonction érectile.

 

Pour éviter les IST:

– Utilisez un préservatif et une digue dentaire lorsque vous faites des relations sexuelles vaginales, anales ou orales.

– Faites des tests fréquemment et parlez à votre prestataire de soins de santé de toutes vos préoccupations concernant les IST. Toutes les IST ne sont pas symptomatiques, vous pouvez donc être porteur d’une infection sans le savoir

– Assurez-vous de vous faire un traitement le plus tôt possible si vous êtes exposé a une infections. De nombreuses infections sexuellement transmissibles sont guérissables si elles sont traitées tôt. Le retard du traitement peut compliquer le rétablissement plus tard. Il est important de suivre les instructions du médecin concernant le traitement pour s’assurer qu’il soit efficace.

 

Après la chirurgie reconstructive

 

Vagin créé chirurgicalement:

– Les vagins créés chirurgicalement ne s’auto-lubrifient pas, alors assurez-vous toujours d’utiliser des quantités suffisantes de lubrifications sauf pour le corps lors des relations sexuelles.

– Les vagins créés chirurgicalement ne s’étirent pas aussi facilement ou rapidement. Ils peuvent prendre plus de temps pour s’étirer suffisamment avant les rapports sexuels.

– Après la vaginoplastie, l’utilisation de dilatateurs, ces dispositifs destinés à étirer la partie construite chirurgicalement, est souvent prescrite afin d’empêcher le vagin construit chirurgicalement de se contracter et de rétrécir. L’utilisation d’un dilatateur quelques heures avant le rapport sexuel peut aider à prévenir la douleur et l’oppression pendant les rapports sexuels. Bien que les dilatateurs puissent être douloureux à utiliser au début, avec le temps cette douleur diminuera.

– Les vagins créés chirurgicalement sont fermés, il pourrait donc y avoir un risque plus élevé d’infection bactérienne de la peau, il doit donc être nettoyé immédiatement

 

Pour en savoir plus sur les relations sexuelles vaginales et les soins, veuillez visiter:

 http://m-coalition.org/lesbianwomenandwsw/

 

Pour plus sur le sexe péniens et les soins, veuillez visiter:

http://m-coalition.org/lgbt-health/gay-men-and-msm/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

By | العابرين والعابرات والغير معياري للنوع الاجتماعي, صحة مجتمع الميم عين

صحة العابرين والعابرات والغير معياري للنوع الاجتماعي

ما هو مصطلح “ترانس” ؟

برز مصطلح “ترانس” كمصطلح شمولي لأولئك الذين يشعرون أن جنسهم البيولوجي المخصص لهم عند الولادة لا يتوافق مع هويتهم الجندرية، بما في ذلك الأفراد غير المتوافقين بين الجنسين والعابرين/ات جندرياً و جنسياً. في حين أن مصطلح “ترانس” هو مصطلح مشتق من اللغة الإنجليزية يعني العبور و هو ينطبق على الهوية الجندرية للشخص، في حين أن التوجه الجنسي يصف نوع الميول الجنسية و الإنجذاب بالنسبة لجنس أو جندر الشخص المقابل جنسانياً و عاطفياً. قد يسعى الأشخاص العابرين/ات إلى الحصول على تدخلات طبية لجعل مظهرهم البدني متطابقًا مع هويتهم الجندرية. ومع ذلك، لا يخضع جميع العابرين/ات إلى إجراءات أو علاجات لتغيير أجسامهم ومظهرهم، ولا يتطلب العبور بالضرورة التدخل الجراحي أو الهرموني أو غيره من أشكال التدخل. الهوية الجندرية فريدة لكل شخص، و خضوع الشخص لعملية جراحية أم لا أو لعلاج الهرموني أم لا  فإن ذلك لا يحدد كيفية تحديد الشخص لنوعه الاجتماعي و طريقة التعبير عنه.

هويات وتسميات مختلفة من مجتمع الترانس:

  • لا جندري
  • ثنائي الجنس
  • عابرة جندرياً
  • عابر جندرياً
  • مرنّ / انسيابي  الجندر
  • لا معياري
  • حر الجندر
  • إنترسكس
  • لا ثنائي
  • عابرة جنسياً
  • عابر جنسياً
  • ذو الروحين
  • .آخرين

الصحة النفسية 

تحدّد الصحة العقلية والنفسية ظروف صحتنا العامة. تماما كما يمكن أن تتقلب أجسامنا بين حالات العافية والمرض، فالوضع مشابه بالنسبة لصحتنا النفسية. هناك ممارسات يمكن أن تساعدنا في الحفاظ على صحتنا البدنيةّّّ، و بالمثل هناك ممارسات أخرى تساعدنا على الحفاظ على صحتنا العقلية. فإن صحتنا النفسية هي بنفس أهمية صحتنا الجسدية.

تساهم ال”ترانسفوبيا” أو الخوف الغير مبرر من الأفراد العابرين/ات بزيادة تحديات الصحة النفسية للكثيرين في مجتمع الترانس ، لأولئك الذين يعيشون في مجتمعات أقل قبولًا لهويتهم/هن، يمكن أن يكون التحدي أكثر حدة. بالنسبة لأولئك الذين يرغبون في الاستفادة من الخدمات المتعلقة  بهويتهم الجندرية/الجنسية أو دعم نفسي، يمكنهم العثور على مقدمي الخدمات في Sanadi.org.

من الملفت ايضا هو ان بدء العلاج الهرموني، قد يكون له تأثير على الحالة العقلية  وتفاعلاتها خلال الأشهر القليلة الأولى. يجب التأكّد من مناقشة هذه التغييرات مع أخصائي الغدد الصماء وأخصائي الصحة النفسية.

سبل الحفاظ على الصحة النفسية

يعتبر الانتباه إلى الحالة النفسية طريقة جيدة لمعرفة متى يجب علينا أن نقوم بأنشطة تساعدنا على البقاء أكثر صحة. بالطبع، عندما يكون ذلك ممكنًا وعند الحاجة ، يكون طلب المساعدة المهنية من أحد مقدمي خدمات الصحة العقلية مثاليًا، ولكن هناك طرقًا أخرى يمكننا من خلالها محاولة الحفاظ على الصحة النفسية.

المجتمع

إن السعي للحصول على الدعم من الأصدقاء والعائلة والأفراد الآخرين من المجتمع مهم للحفاظ على الصحة النفسية. المحيط يمكن أن يساعد بمشاركة التجارب ومناقشة الأفكار.فذلك يساعد على تخفيف أعراض التوتر والقلق والشعور بالوحدة والاكتئاب. يمكن للاصدقاء الموثوق بهم أو أحد أفراد العائلة المساعدة بتقديم الدعم أثناء استكشاف الهوية أو أثناء العبور. يساعد وجود أصدقاء أيضًا على التركيز على أشياء أخرى غير الأشياء التي قد تثير قلقنا أكثر.

أسلوب الحياة 

   النظام الغذائي والرياضة

لا ينفصل العقل والجسم عن بعضهما البعض، لذا فإن الانخراط في سلوكيات تعزز الصحة البدنية من شأنه أيضًا أن يعزز الصحة العقلية. تعد العادات مثل الرياضة بمعدل لا يقل عن 150 دقيقة في الأسبوع ، أو التمرينات القوية لمدة 75 دقيقة على الأقل في الأسبوع، وسيلة لزيادة النشاط بشكل عام، ومع تجنب الأطعمة الضارة. هذه عناصر مهمة لأي نظام صحي لمساعدة الجسم والعقل على حد سواء. يمكن أن يؤدي الحد من استهلاك الكحول والنيكوتين أيضًا إلى تقليل مستويات القلق والإجهاد.

إن إعطاء النوم وقته الكافي هو أساسي للصحة النفسية والبدنية على حد سواء.

   التأمل  

التأمّل يساعد الذهن على التخلّص من القلق والتوتر، الأمر الذي يسمح بتحسين الصحة النفسية. الوعي الذهني هو وضع حدود بين الشخص ومحيطه والوعي للحواس والحالة الذهنية والعاطفية. الكثير منا لا يولون هذا انتباهاً كافياً. فالتأمّل يساعد على وضع هذه الحدود مع الانتباه للمعالم والروائح والأصوات حولنا. جزء كبير من التأمّل هو التركيز على التنفّس، مما يساعد على إبقاء العقل قوياً ويحسّن الصحة العامة.

العبور

يشير العبور إلى قيام الشخص بالعيش في الجنس أو الجندر التي يحددها بشكله و تصرفاته اجتماعيا. غالبًا ما تستغرق هذه العملية وقتًا طويلا ويمكن أن تتطلب عددًا من الإجراءات القانونية والطبية قبل العيش في الهوية المختارة. تختلف العملية القانونية لتغيير جنس الفرد من بلد إلى آخر وقد لا تكون سهلة أو ممكنة احياناً. ومع ذلك، فإن التغييرات القانونية والجسدية ليست خطوات ضرورية للعيش في جنس/جندر الفرد المحدد إذ يمكن أن يصنف الشخص كعابر/ة حتى لو لم يتم القيام بأي إجراء قانوني أو طبي طالما أن شعور الإنزعاج الجندري موجود.

يوجد عدد من العلاجات والممارسات التي تساعد العابرين/ات على اكتساب خصائص الجنس الآخر التي تتماشى بشكل أوثق مع هويتهم/هن الجندرية. يمكن الممارسات العبورية والتدخلات الطبية أن تكون من اجل  (اظهار الانوثة و تخفيف الذكورية) أو (إظهار الذكورية وتخفيف الانوثة)، بما في ذلك العلاجات الهرمونية والعلاجات الجراحية، وعلاج النطق الى جانب علاجات اخرى أخرى. هناك أيضًا ممارسات غير جراحية وغير هرمونية يشارك فيها أفراد مجتمع العابرين/ات من أجل تأكيد هويتهم الجنسية/ الجندرية.

تبدأ عملية العلاج الهرموني بموعد مع طبيب نفسي. للعثور على طبيب نفسي من ذوي الخبرة في هذه الحالات ، انتقل/ي إلى Sanadi.org. بمجرد أن يقرر الطبيب النفسي أن علاج الهرمون هو مناسب ، سيقوم أخصائي الغدد الصماء بإجراء عدد من الاختبارات العامة للتأكد من أن صحتك العامة في حالة جيدة. بمجرد بدء العلاج ، هناك مجموعة أخرى من التقييمات بعد 3 أشهر للتأكد من أن العلاج نفسه يعمل وللتحقق من أي آثار جانبية. في 6 أشهر أخرى ، يجب عليك زيارة طبيبك مرة أخرى. لأي تدخلات جراحية ، يحتاج الشخص إلى 12 شهرًا من العلاجات الهرمونية المستمرة.

إظهار الأنوثة و تخفيف الذكورية

الهدف من هذه العلاجات والممارسات هو تعزيز تطوير خصائص الجنس المقابل للإناث وتقليل خصائص الجنس الآخر للذكور.

 العلاج بالهرمونات

غالبًا ما تتضمن علاجات الهرمونات الأنثوية مزيجًا من البديل البيولوجي للاستروجين و مضادات الأندروجين. فتنتج تغيرات فسيولوجية وفقا للهرمون. تشمل الآثار العامة لهذه العلاجات:

  1. اظهار الثديّ
  2. تأنيث توزيع الدهون الجسدية
  3. انخفاض كتل العضلات والقوى
  4. اختفاء جزئي للشعر الجسدي
  5. تخفيف نسبة الشعر  في الوجه
  6. تغييرات في أنماط التعرق وروائح الجسم
  7. ضعف الانتصاب، انخفاض عدد الحيوانات المنوية وسائل القذف وحجم الخصيتين. مع ذلك، من الممكن ان يكون هناك عدد كاف للإنجاب من الحيوانات المنوية حتى ٣ سنوات ما بعد العلاج الهرموني.
  8. تغييرات في الرغبة الجنسية (يمكنها أن تخف)
  9. تغييرات عاطفية وسلوكية

تجدر الاشارة الى ان علاج هرمون الاستروجين و مضاد الأندروجين لا يغير حدة الصوت الذي تغيّر بعد سن البلوغ ، حيث يتم تحديد الحدّة حسب شكل الأوتار والعضلات الصوتية ، والتي ستكون قد تطورت ما بعد البلوغ. توجد تدخلات جراحية لتغيير الاوتار الصوتية، كما أن علاجات النطق تدرب الناس على كيفية تعديل الأنماط ونبرة الصوت، وهذه أيضًا عمليات تؤكد على النوع الاجتماعي والتي يمكن أن يتبعها الشخص.

مقدمو الخدمات الطبية المرخصون هم الطريق الأكثر قدرة وأمانًا نحو الوصول ل العلاج الهرموني. يمكن للمهنيين الطبيين المساعدة في تحديد أفضل طريقة لمتابعة العلاجات التي تؤكد النوع الاجتماعي ، بما في ذلك المسار الصحيح للعلاج الهرموني أو الجراحة. قد لا تكون الهرمونات المشتراة عبر الإنترنت من الدرجة الطبية ولا تأتي مع معلومات دقيقة عن آثارها الجانبية و تأثيرها على الجسم. يمكن للإبر الغير الطبية، أو الحقن التي تتم خارج إطار طبي أن تساعد على نقل العدوى و الأمراض.

من المهم البقاء على اتصال بطبيبك أثناء العلاج الهرموني لإجراء فحوصات منتظمة ، على الأقل كل ستة أشهر ، للتأكد من أنك تتناول/ين الجرعة المناسبة وأنك بصحة جيدة ، وأن تعرف/ين التأثيرات الهرمونية التي يمكن عكسها والتي لا يمكن عكسها. في بعض الأحيان قد تؤثر علاجات الهرمونات على جوانب أخرى للحالة النفسية والجسم بصورة سلبية.

فيما يلي بعض المخاطر المرتبطة بعلاج هرمون الاستروجين / علاج مضاد الأندروجين. تأكد/ي من مناقشة هذه مع مقدم الرعاية الصحية الخاص بك:

  1. مشاكل القلب والأوعية الدموية
  2. زيادة خطر الإصابة بالسكتة
  3. حصى في المرارة
  4. التغييرات في إنزيمات الكبد
  5. زيادة خطر الإصابة بالنوع الثاني من مرض السكري
  6. زيادة الوزن

الدس (تَكينغ) أو الإخفاء

الدس يعني ممارسة تغيير الملامح الخارجية للأعضاء التناسلية للفرد لتظهر أكثر أنوثة. الدس هو ممارسة مؤكِّدة للنوع الاجتماعي للعابرات جنسياً. يمكن القيام بها بأمان مع الاحتياطات المناسبة.

من المهم أن تعتني بالجلد حول العضو لتجنب حدوث تهيج جلدي وعدوى. إن إزالة شعر العانة واستخدام الشريط الجراحي أو الرياضي يقلل من شعور الالم الخفيف عند الإستعمال. سيؤدي الشريط أيضًا إلى تهيج الجلد مع مرور الوقت، لذا فإن تغطية جلد القضيب بقطعة قماش أو أنسجة لطيفة يمكن أن تحد من تهيّج البشرة. إن إبقاء البشرة جافة ونظيفة وباردة يمكن أن يقلل أيضًا من خطر الالتهابات الفطرية. يفضّل أخذ قسطًا من الراحة إذا كنت بمفردك أو كنت ترتدي/ين سروالًا أوتنانيرًا فضفاضة.

ملاحظة مهمة :لا يمكن التبول أثناء الدس. تجنُّب التبول لفترات طويلة من الزمن قد يتسبب في تلف الجهاز البولي أو الكلى ومشاكل في المثانة إذا استمر الشخص بالحصر. في بعض الأحيان ، يختار الأشخاص الذين يتناولون الطعام كمية أقل من الماء لكي يدخلوا اقلّ إلى الحمام. قد يؤدي ذلك إلى الجفاف ، لذلك من المهم ذكر أعراض الجفاف التي تشمل:

– ضربات قلب سريعة

– إعياء

– الدوخة

– العطش الشديد وجفاف الفم

– الخمول والارتباك

يمكن أن يؤثر الدس أيضًا على الصحة الإنجابية لأولئك الذين لا يستخدمون علاجات هرمونية ، لأن الدس يعرض الخصيتين لدرجة حرارة أعلى من المعتاد. يتمثل دور كيس الخصيتين في الحفاظ عليهما  أبرد قليلاً من درجة حرارة الجسم الداخلية محافظةً على صحة الحيوانات المنوية ، لذلك يمكن أن يؤدي الدس لفترات طويلة من الزمن إلى انخفاض عدد الحيوانات المنوية.

سيليكون والحشو الجسدي

تشير حقن السيليكون والحشو إلى مواد حشو الأنسجة اللينة المستخدمة في نحت الجسم من أجل مظهر خارجي يتوافق بشكل أوثق مع الهوية الجندرية/الجنسية للشخص. لكن يمكن أن يكون حقن الحشو والسيليكون خطير ، مما يؤدي إلى عدد من المضاعفات بما في ذلك الأورام الخبيثة والتهابات الدم والجلد ، ومشاكل التمثيل الغذائي ، والعيوب التجميلية وهجرة السيليكون ، والقرحة والعقيدات. في بعض الحالات ، قد تؤدي إلى الإعاقة أو الوفاة. يمكن أن تحتوي الحقن غير المرخصة على مواد غير السيليكون الطبي ، أو قد تحتوي على مواد أخرى غير معروفة في كثير من الأحيان ، بما في ذلك مواد تشحيم الطائرات أو مواد مانعة للتسرب أو زيوت الطبخ أو الزيوت المعدنية أو مواد أخرى. إن مشاركة الإبر والمشاركة في “حفلات ضخ السيليكون” حيث يقوم العديد من الأشخاص بحقن حشوات السيليكون أو الأنسجة الرخوة مما يشكل خطر أكبر  لنقل الأمراض المنقولة دماً.

اظهار الذكورة وتخفيف الانوثة

الهدف من هذه العلاجات والممارسات هو تعزيز تطوير خصائص الجنس المقابل للذكور وتقليل خصائص الجنس المقابل للإناث.

         العلاج بالهرمونات

ينطوي العلاج بالهرمونات الذكورية على إعطاء بديل بيولوجي لهرمون التستوستيرون من أجل تعزيز تطور خصائص الجنس الذكرية. تشمل الآثار العامة لهذا العلاج:

– اظهار شعر الوجه

– تعميق الصوت

– توزيع الدهون في الجسم بشكل ذكوري

– زيادة كتلة العضلات

– زيادة شعر الجسم

– تعديلات في أنماط الرائحة والتعرق

– ركود الشعر

– زيادة الرغبة الجنسية

– كبر البظر

– توقف الحيض بعد 1-6 أشهر من العلاج

– ترقيق جدار المهبل

– التغيرات العاطفية والسلوكية

– تصبح البشرة أكثر دهنيةً

مقدمو الخدمات الطبية المرخصون هم الطريق الأكثر قدرة وأمانًا نحو الوصول ل العلاج الهرموني. يمكن للمهنيين الطبيين المساعدة في تحديد أفضل طريقة لمتابعة العلاجات التي تؤكد النوع الاجتماعي ، بما في ذلك المسار الصحيح للعلاج الهرموني أو الجراحة. قد لا تكون الهرمونات المشتراة عبر الإنترنت من الدرجة الطبية ولا تأتي مع معلومات دقيقة عن آثارها الجانبية و تأثيرها على الجسم. يمكن للإبر الغير الطبية، أو الحقن التي تتم خارج إطار طبي أن تساعد على نقل العدوى و الأمراض.

من المهم أن تظل على اتصال بطبيبك أثناء العلاج بالهرمونات لإجراء فحوصات منتظمة ، على الأقل كل ستة أشهر ، للتأكد من أنك تتناول  الجرعة المناسبة وأنك بصحة جيدة ، وأن تعرف تأثيرات الهرمون التي يمكن عكسها والتي لا يمكن عكسها. في بعض الأحيان ، قد تؤثر “سلباً” علاجات الهرمونات على جوانب أخرى للحالة النفسية والجسم. فيما يلي بعض المخاطر المرتبطة بعلاج التستسترون. تأكد من مناقشة هذه مع مقدم الرعاية الصحية الخاص بك:

  1. مشاكل القلب والأوعية الدموية
  2. زيادة خطر الإصابة بالسكتة
  3. حصى في المرارة
  4. التغييرات في إنزيمات الكبد
  5. زيادة خطر الإصابة بالنوع الثاني من مرض السكري
  6. زيادة الوزن

الربط

يشير الربط إلى ممارسة تغيير شكل الصدر من خلال تسطيحه بحيث يبدو أقل أنوثة عن طريق جعل الثدي أقل تبياناً. على الرغم من أن هذه الممارسة يمكن أن تساعد الرجال العابرين على أن يكونوا أكثر شبها بهويتهم الجندرية ، إلا أنه من المهم الربط بشكل صحيح وأمان. قم بممارساتك واهتماماتك الملزمة مع  طبيب موثوق به ، يمكنك العثور عليه باستخدام موقع Sanadi. الربط بشكل غير صحيح يمكن أن يؤدي إلى تهيج الجلد والتهابات وندب وكذلك تلف الأنسجة. أعراض الجهاز الهضمي والجهاز التنفسي تشمل ضيق في التنفس وتغيير وضعية الظهر. تم الإبلاغ عن حالات ألم في الظهر والصدر والكتف والصدر بسبب الربط أيضًا. بعض النصائح لتجنب هذه المضاعفات عند الربط تتضمن:

  1. الحد من الوقت الربط لمدة أقصاها 8 ساعات في اليوم ، وأخذ أيام عطلة عند الإمكان. يمكن أن يؤدي الربط بشكل مستمر يوميًا إلى مشاكل في الجلد والأنسجة والعضلات المذكورة أعلاه. بالنسبة لأولئك الذين يفكرون في إجراء عملية جراحية عليا ، قد يؤدي الربط في كثير من الأحيان إلى إطالة الجلد والتي قد تؤثر على النتيجة التجميلية النهائية للجراحة ويمكن أن تعقّد العملية ، لذلك يرجى التأكد من أخذ فترات راحة قدر الإمكان.
  1. استخدام المشدات المصممة تجاريا أو حمالة الصدر الرياضية وتجنب  الشريط اللاصق  والضمادات والمواد المطاطية. عند استخدام حمالة صدرية ، من المهم أن تلائم حجم الصدر ولا تكون ضيقة جدًا. إذا تسبب في حدوث ألم أو آفات أو تقيد التنفس بشكل خطير أو تضعف الدورة الدموية و تهوية الجلد ، في حال حصول ذلك يرجى استبدالها بحجم أكبر أو البحث عن مشّد مصنوع من مادة مختلفة.
  1. تجنب الربط عند الرياضة للسماح بأقصى قدرة تنفسية.
  1. استخدام بودرة الجلد عند الربط وأخذ فترات راحة عندما يكون ذلك ممكناً عبر النهار  فذلك يساعد في تخفيف التهيج والانزعاج.

الحشو أو الحشو المنتصب

يشير مصطلح “الحشو” إلى الممارسة المتمثلة في تكوين انتفاخ في شكل المنطقة بين الفخذين لإعطاء الشعور بوجود عضو ذكري. يتم تحقيق ذلك من خلال استخدام مواد اصطناعية مركبة  في المنزل أو التي يتم شراؤها من المتجر والتي تحاكي لمس القضيب ومظهره. يشير مصطلح “الحشو المنتصب” الى ارتداء قضيب اصطناعي منتصب للالعاب الجنسية. يجب تنظيف القضيب الاصطناعي كثيراً ، وخاصة عند استخدامها للالعاب الجنسية. يعتبر القضيب المصنوع من مواد سيليكون غير ناعمة مسامية وبالتالي لا يمكن تعقيمه بالغليان. بدلاً من ذلك ، اغسله بالصابون والماء الدافئ واشطفه جيدًا. القضيب الاصطناعي المصنوع من السيليكون الناعم بنسبة 100٪ الغير مسامي يمكن غليه من أجل التعقيم. يجب دائمًا إستخدام واقي ذكري  في تغطية الأطراف الصناعية المستخدمة في اللعب الجنسي لمنع انتقال الالتهابات المنقولة جنسيًا والحفاظ على نظافة الأجهزة.

الخصوبة والانجاب

يمكن للعابر الجندري الحمل  إذا  لم يخضع لعملية جراحية لتأكيد الجندر/الجنس أو إزالة أعضاءه التناسلية ؛ وبالمثل ، فإن النساء العابرات ، خاصة إذا من  لم يخضعن لأي علاجات هرمونية ، يمكن أن تخصّب الشريكة أو الشريك في حال كان عابر و لم يقم بأي إجراء.

ومع ذلك ، يمكن أن تتأثر الخصوبة بالممارسات العبورية ، لذلك يجب على من يفكرون بالإنجاب فهم آثار العبور على خصوبتهم/ن ، والتي تم تحديد الكثير منها في هذه الصفحة في قسم “العبور”. بعض آثار العبور لا يمكن عكسها دائمًا ، وقد تتأثر الخصوبة بشكل دائم. في الكثير من الدول، هناك بنوك الحيوانات المنوية والبويضات  من أجل الحفاظ على خصوبتك في حال قرار الإنجاب لاحقًا.

العابرين:

خلال الأشهر القليلة الأولى ، يمكن الحمل ، ولكن بعد بضعة أشهر من العلاج ، بمجرد أن تكون مستويات البروجسترون أقل من درجة معينة ، لا يمكن الحمل. يمكن أن يشير اختبار مستويات هرمون البروجسترون في الجسم إلى ما إذا كانت هناك فرصة للحمل أم لا أثناء تناول العلاج الهرموني.

مستويات عالية من هرمون تستوستيرون في الجسم أثناء الحمل يمكن أن يسبب تشوهات خلقية. نتيجة لذلك،  يتعين على الأشخاص الذين يعالجون بالتستوستيرون التوقف عن العلاج الهرموني طوال فترة الحمل. للقيام بذلك ، تأكد من مناقشة ذلك مع أحد مقدمي الرعاية الصحية حول أفضل طريقة للقيام بذلك لتقليل أي آثار تعديل العلاج الهرموني الخاص بك.

الصحة الجنسية خلال علاج التستوستيرون:

– 1 – 6 أشهر بعد العلاج الهرموني ، سيحدث وقف الحيض

– قد يحدث شد عضلي أثناء وبعد النشوة الجنسية

– يمكن أن يترقق جدار المهبل، الأمر الذي يؤدي إلى زيادة النزيف وفرصة اعلى بانتقال الالتهابات المنقولة جنسياً.

العابرات:

حتى عند علاج الهرمون ، قد يكون تعداد الحيوانات المنوية على مستوى يسبب الحمل لمدة تصل إلى ثلاث سنوات بعد بدء العلاج ، لذلك من المهم ممارسة الجنس بطريقة تتجنب الحمل إذا كنت تمارسين الجنس الذي قد يؤدي إلى الحمل ، مثل استخدام الشريك/ة لحبوب منع الحمل أو الواقي. للتأكد من أن عدد الحيوانات المنوية غير قابل للحمل ، يجب إجراء اختبار بزرة.

سرطان

لا يزال العابرون الذين لديهم عنق الرحم أو المبايض أو الرحم عرضاً للإصابة بسرطانات هذه الأعضاء ومن ثم ينبغي عليهم إجراء الفحص. العابرات جنسيا الذين ما زلن لديهم بروستات و اعضاء اخرى ضمن الأجهزة الجنسية أيضا تكون عرضةً لمرض السرطان في هذه الأعضاء.

 جنس

العابرون

يجب على الأشخاص الذين يمارسون الجنس المهبلي ممارسة الجنس بانتباه بحيث لا تتمزق جدران المهبل، وخاصة عند العلاجات الهرمونية. إذا ترقق الجدار المهبلي بسبب علاج هرمون التستوستيرون ، فإن وضع كريم هرمون الاستروجين بجرعة منخفضة على المهبل يمكن أن يساعد في منع الترقق الشديد. هذا يمكن أن يمنع التمزق والنزيف في المهبل ، وبالتالي يقلل أيضًا من احتمال انتقال الالتهابات المنقولة جنسياً.

يجب على أولئك الذين يستخدمون ألعاب جنسية مشدودة على الخصر أن يبقيها نظيفة بالغسل بالصابون والماء الدافئ والشطف المناسب. وضع الواقيات على ألعاب الجنس من أجل منع انتقال الالتهابات المنقولة جنسياً.

العابرات

قد تواجه العابرات التي تتناول علاجات الاستروجين تغيرات في الرغبة الجنسية ووظائف الانتصاب.

لتجنب الالتهابات المنقولة جنسيا

– استخدام الواقي الذكري وسد للاسنان عند ممارسة الجنس المهبلي أو الشرجي أو الفموي.

– الخضوع للفحص بشكل متكرر ، والتحدث مع مقدم الرعاية الصحية الخاص عن أي مخاوف بشأن الالتهابات المنقولة جنسيا. لا تظهر جميع هذه الالتهابات أعراض لذلك قد نكون متعايشين مع التهاب دون معرفة ذلك.

– تأكدي من الحصول على العلاج في أقرب وقت ممكن في حالة التعرض. أكثر الالتهابات المنقولة جنسيا قابلة للشفاء إذا عولجت مبكرا. تأخير العلاج في حالة الإصابة بالتهاب يمكن أن يعقّد عملية الشفاء لاحقًا. من المهم اتباع تعليمات الطبيب فيما يتعلق بالعلاج للتأكد من فعاليته.

بعد الجراحة الترميمية

المهبل الذي تم إنشاؤه جراحيًا:

– المهابل التي يتم إنشاؤها جراحياً غير مرطب طبيعيّاً ، لذا احرصي دائمًا على استخدام كميات كافية من المزلق الآمن للجسم عند ممارسة الجنس.

– المهبل الذي تم إنشاؤه جراحيا أيضا لا يتمدّد بسهولة أو بسرعة. قد يستغرق وقتًا أطول حتى يمتد بشكل كاف قبل ممارسة الجنس,عادةً من ستة لثمانية أشهر.

– بعد عملية رأب المهبل ، يتم عادةً وصف استخدام الموسّعات ، وهي الأجهزة التي تهدف إلى مد الجزء المبني جراحياً ، من أجل منع المهبل المصنوع جراحياً من الانكماش والتقلّص. إن استخدام موسع قبل ساعات قليلة من ممارسة الجنس يمكن أن يساعد في منع الألم والضيق أثناء الجماع. في حين أن استخدام الموسعات قد يكون مؤلماً في البداية ، الّا إن هذا الألم سيخفّ ​​بمرور الوقت.

– تأكدي من مناقشة تساؤلاتك أو المخاوف مع الجراح ومزود الرعاية الصحية الأولية.

– يتم إغلاق المهبل التي يتم إنشاؤه جراحياً وبالتالي قد تكون هناك فرصة أكبر للتعفن لذلك يحتاج إلى تطهيره على الفور.

للمزيد عن الجنس المهبلي والعناية به الرجاء زيارة  http://m-coalition.org/lesbianwomenandwsw/

 للمزيد عن الجنس القضبي والعناية به الرجاء زيارة  http://m-coalition.org/lgbt-health/gay-men-and-msm/

By | المثليات والنساء اللواتي يمارسن الجنس مع النساء, صحة مجتمع الميم عين

Messages clés à garder

La santé des lesbiennes et des femmes ayant des rapports sexuels avec des femmes (FSF) est affectée par une série de facteurs sociaux, structurels et comportementaux, y compris une stigmatisation et une discrimination profondément enracinées. Un nombre limité de littérature documentent les problèmes de santé qui touchent de manière disproportionnée les minorités sexuelles, notamment les problèmes de santé mentale, la consommation des substances, les besoins médicaux et de santé sexuelle. Par conséquent, cette population a des besoins de santé uniques qui peuvent ne pas être satisfaits par les services de santé existants.

Quels sont certains obstacles et problèmes de santé?

  • Certains professionnels de la santé ne connaissent pas les besoins de santé des FSF ou ont des attitudes négatives à leur égard.
  • Les FSF peut reporter ou éviter de chercher des services en raison de leurs expériences de discrimination passée ou d’homophobie perçue au sein du système de santé.
  • Certains hésitent à divulguer leur orientation sexuelle ou leur identité de genre, ce qui peut signifier qu’ils ne reçoivent pas les soins appropriés.
  • L’accès aux services de santé peut être affecté par l’éducation et le niveau de revenu d’une personne, ses connaissances sur la santé des FSF et ses croyances culturelles.
  • Les troubles de santé mentale sont une préoccupation importante chez les FSF.

Les FSF ne sont pas à l’abri des infections sexuellement transmissibles (IST), elles peuvent attraper des IST telles que l’herpès, les verrues génitales et la chlamydia lors de l’échange de fluides corporels. Tout contact individuel, tel que le sexe oral ou l’utilisation de la même main lorsque vous touchez votre partenaire et puis vous vous retouchez peut vous mettre en danger. Deux femmes qui ont leurs règles ont également un risque plus élevé.

Conseils pour des relations sexuelles protégées entre les femmes

  • Si vous utilisez des jouets sexuels, utilisez un préservatif pour chaque partenaire ou entre les pénétrations. Les jouets sexuels doivent être lavés avec du savon et de l’eau entre les séances.
  • Évitez les relations sexuelles orales si l’un de vous a des coupures ou des plaies dans la bouche ou sur les lèvres, ou utilisez une digue dentaire.
  • Certaines infections peuvent être transmises par les mains, les doigts et le frottement. Lavez vos mains avant et après les rapports sexuels.
  • Portez des gants en latex et utilisez beaucoup de lubrifiant à base d’eau pour le fisting vaginal ou anal.

Symptômes des IST chez les femmes

  • Le muguet est causé par une prolifération de levure, ces symptômes peuvent être des démangeaisons vaginales, des douleurs durant la pénétration, des brûlures lors de l’urination, et des écoulements blancs épais.
  • Il est possible pour les femmes de transmettre le muguet pendant les rapports sexuels et en partageant des jouets sexuels.
  • Le muguet peut être traité avec de la crème médicamenteuse et des comprimés.
  1. Herpès génital (virus de l’herpès simple, HSV1 et HSV2)
  1. a) Description

Cette infection est provoquée par le virus Herpès Simplex (HSV) qui pénètre dans l’organisme par de petites fissures dans la peau ou dans les tissus qui sécrètent le mucus.

  1. b) Transmission

– Contact direct peau à peau.

– Sexe vaginal, anal, oral ou en partageant de jouets non protégé

– Anulingus non protégée.

  1. c) Symptômes

La plupart du temps, l’herpès ne provoque aucun symptôme. Lorsqu’il y a des signes, ça peut-être des ampoules douloureuses et des ulcères autour de la région génitale ou des boutons de fièvre (herpès buccal) autour de la bouche. Le premier déclenchement de plaies est généralement le pire.

  1. d) Traitement

– Jusqu’à présent, il n’y a pas de remède permanent pour l’herpès. Cependant, les médicaments prescrits peuvent réduire l’inconfort lors d’un déclenchement.

– Le virus restera dans votre système, c’est pour cela que vous pourriez avoir d’autres récurrences.

  1. Verrues génitales
  1. a) Description

Ce sont des excroissances charnues dans la région vaginale et anale. Elles sont causées par certaines souches du virus du papillomavirus humain (VPH).

  1. b) Transmission

Contact direct de peau à peau, comme le frottement vaginal.

  1. c) Symptômes

– Petits gonflements de couleur chair ou gris dans la région génitale.

– Démangeaisons ou inconfort dans la région génitale

– Saignement pendant les rapports sexuels

  1. d) Traitement

Les femmes atteintes de verrues génitales n’ont pas besoin de frottis vaginaux plus réguliers que celles qui n’en ont pas. La cryothérapie est une option de traitement qui congèle des verrues à l’aide d’azote liquide. Des traitements au laser sont également disponibles pour les verrues plus étendues ou pour les cas récurrents

  1. Chlamydia
  2. a) Description

La chlamydia est une infection bactérienne très courante, que vous pouvez contracter lors d’un contact sexuel non protégé avec une autre personne.

  1. b) Transmission

La chlamydia se transmet par le sexe vaginale, anale et orale, même les yeux peuvent l’attraper des doigts infectés. La chlamydia peut infecter le vagin, le col de l’utérus, l’anus, l’urètre, les yeux et la gorge.

  1. c) Symptômes

– C’est l’une des IST les plus courantes, et la plupart des personnes atteintes de chlamydia ne présentent aucun symptôme. Environ 80% des femmes atteintes de Chlamydia n’auront aucun symptôme

– Les symptômes courants sont des secrétions génitales inhabituelles et/ou des douleurs et des brûlures lors de la miction.

  1. d) Traitement

La chlamydia est traitée avec des antibiotiques. Certains antibiotiques peuvent le remédier en une seule dose, tandis que d’autres doivent être utilisés pour plusieurs jours.

  1. Papillomavirus humain
  1. a) Description

Le VPH est l’IST la plus commune et au moins 50% des personnes sexuellement actives l’attraperont à un moment donné de leur vie. Généralement, Le corps élimine le VPH de lui-même sans causer de problèmes, mais ce virus peut entraîner certains types de cancer.

  1. b) Transmission

– Le VPH se transmet par contact direct peau à peau.

– Vous pouvez contracter le VPH en ayant des relations sexuelles vaginales, anales ou orales, protégées ou non protégées avec une personne infectée par le virus.

– Le VPH peut être transmis même lorsqu’une personne infectée ne présente aucun signe ou symptôme.

– Toute personne qui est sexuellement actif est en risque élevée de contracter le VPH, même d’une seule relation sexuelle.

  1. c) Symptômes

Le virus peut être présent dans votre système pendant 3 semaines à 8 mois (ou plus) avant de montrer des symptômes. Certains de ces symptômes prennent la forme de verrues qui viennent dans différentes formes et tailles. Même si vous n’avez pas de verrues visibles, vous pouvez  transmettre le virus à vos partenaires sexuels.

  1. d) Traitement

– Selon le centre pour le contrôle et la prévention des maladies, le système immunitaire corporel élimine naturellement le VPH en deux ans dans 90% des cas.

– Il existe peu de traitements disponibles tels que la congélation des verrues avec du gaz et des crèmes prescrites. Le type de traitement dépendra de la taille, de l’emplacement et du nombre de verrues.

– Même si c’est traité, le virus restera dans votre système donc les verrues pourraient revenir.

  1. La Gonorrhée
  1. a) Description

La gonorrhée est une infection sexuellement transmissible qui peut  affecter les organes génitaux, le rectum et la gorge. C’est une infection très courante, en particulier chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans. Les femmes atteintes de gonorrhée sont à risque de complications graves telles qu’une maladie inflammatoire pelvienne.

  1. b) Transmission

Vous pouvez contracter la gonorrhée en ayant des relations sexuelles vaginales, anales ou orales avec une personne atteinte de gonorrhée. Les doigts infectés et l’anulingus non protégés peuvent la transmettre.

  1. c) Symptômes

– Une sensation de brûlure en urinant

– Des écoulements blanc, jaune ou vert

– Douleur abdominale

– Fièvre

  1. d) Traitement

La gonorrhée est traitée avec des antibiotiques généralement administrés en une seule dose. Si vous êtes traité, votre partenaire devrait également être testé. Vous devez également attendre que vous et votre partenaire finissiez votre traitement et que vos symptômes disparaissent (si vous en avez) avant de recommencer à avoir des relations sexuelles pour vous assurer de ne pas transmettre l’infection.

  1. L’Hépatite
  2. a) Description

Il existe trois types différents d’hépatite, dont certains se transmets plus facilement que d’autres. Les hépatites A, B et C peuvent toutes être transmises sexuellement, mais l’hépatite B est le type le plus susceptible d’être transmis sexuellement. Tous les types d’hépatite sont graves et affectent le foie. Les hépatites B et C sont la principale cause de cancer du foie et sont la raison la plus courante des transplantations hépatiques.

b)Transmission

Hepatitis A Hepatitis B           Hepatitis C
– Anulingus non protégée

– Par des aliments ou de l’eau contaminée

– Rapports sexuels non protégés

 

 

 

 

– Par le sang et d’autres fluides corporels

– Rapports sexuels vaginaux, anaux ou oraux non protégés

– Partage d’équipements tels que des scies pour renifler et des aiguilles

– Tatouages ​​et piercing

 

 

– Par le sang et d’autres fluides corporels

– Rapports sexuels vaginaux, anaux ou oraux non protégés

– Partage d’équipements de drogues

– Tatouages ​​et piercing

 

  1. c) Symptômes

Les signes communs comprennent:

– courbatures, faiblesse, fatigue

– Perte d’appétit

– Nausées ou vomissements

– Diarrhée ou constipation

– Urine foncée

–  fèces de couleur claire

– Fièvre

– Mal à la tête

– Une douleur sourde dans la partie supérieure droite de l’abdomen

– Couleur jaune de la peau ou jaunissement

– Démangeaison de la peau

– Douleurs articulaires et éruptions cutanées

– Certaines personnes atteintes d’hépatite ne présentent aucun signe.

  1. d) Traitement

Une analyse de sang montrera à votre médecin quel type d’hépatite vous avez. Votre traitement sera basé sur le type d’hépatite qui pourra inclure:

  • Du repos
  • Prendre seulement les médicaments prescrits commandés par votre médecin, car d’autres médicaments peuvent affecter votre foie
  • Ne buvez pas d’alcool car cela peut endommager davantage votre foie.
  • Ne pas fumer pas et évitez la fumée secondaire
  • Mangez de petites portions d’aliments faibles en gras pour diminuer les nausées
  • Appliquez souvent du crème sur la peau sèche qui démange.
  1. Molluscum Contagiosum
  2. a) Description

C’est une infection virale de la peau qui se présente par de petites lésions roses et surélevées avec une fossette au centre.

  1. b) Transmission

– Contact direct peau à peau

– Relations sexuelles orales, anales et vaginales protégées ou non protégées.

  1. c) Symptômes

Des papules visqueuses en dôme ou perlées sur votre peau. Ils sont les plus courants dans la région génitale, l’intérieur des cuisses et le bas de l’abdomen.

 

  1. d) Traitement

Il existe de nombreuses techniques de traitement, les techniques les plus importantes sont: la chirurgie, le laser, l’huile d’arbre du thé.

 

 

  1. Poux du pubis (crabes) 
  2. a) Description

De très petits insectes qui infectent généralement les cheveux dans la zone génitale et l’anus. Également ils peuvent être trouvés sur les cheveux des jambes, des aisselles, du bas-ventre.

 

  1. b) Transmission

Contact sexuel ou en partageant de vêtements, draps et serviettes d’une personne qui a des poux.

  1. c) Symptômes

Démangeaisons dans la région génitale et l’anus, et vous pouvez voir des poux vivants sur les poils de votre corps.

  1. d) Traitement

Vous pouvez acheter et utiliser une lotion et un shampooing anti-poux de la pharmacie. N’ayez pas de relations sexuelles jusqu’à ce que vous vous débarrassiez complètement des poux.

  1. La Gale
  2. a) Description

La gale est un parasite qui infecte la peau et provoque des démangeaisons intenses et peut survenir n’importe où sur le corps.

  1. b) Transmission

La gale peut être transmise par contact; il se transmet généralement par contact peau à peau non sexuel.

  1. c) Symptômes

– La gale provoque des démangeaisons intenses et une éruption cutanée

– Les démangeaisons seront souvent pires la nuit que pendant la journée

– Des démangeaisons et des éruptions cutanées apparaissent le plus souvent sur les fesses, le poignet, les mamelons, la taille, les omoplates, les creux des bras, les coudes et entre les doigts, mais aussi ne se limite pas à ces zones

– Si une personne a la gale pour la première fois, il faudra généralement de 2 à 6 semaines pour que les symptômes commencent à apparaître.

  1. d) Traitement

Les crèmes sur ordonnance peuvent être utilisées pour traiter la gale. Ces crèmes tuent les acariens et certains aussi tuent les œufs. Il existe aussi un antibiotique qui peut être pris par voie orale en une seule dose.

  1. Syphilis
  2. a) Description

C’est une infection bactérienne qui infecte la région génitale, la bouche et la peau. Elle peut progresser et affecter les organes internes, en particulier le système nerveux.

  1. b) Transmission

Elle se transmet par contact direct avec des plaies de syphilis ou lors de relations sexuelles orales, anales et vaginales non protégées.

  1. c) Symptômes

Il y a 3 stades de l’infection:

  • Infection primaire: un ulcère indolore apparaît trois semaines après l’exposition dans la région génitale, anale ou buccale.
  • Infection secondaire: une éruption tachetée rouge se développe généralement sur la paume de la main ou la plante des pieds et ça peut apparaître n’importe où sur le corps.
  • Syphilis tertiaire: ça peut survenir des mois ou des années après l’infection. Il existe une possibilité de dommages à long terme au cœur et au cerveau. Certaines autres complications de la syphilis tardive comprennent la cécité, la démence, l’anévrisme aortique et la surdité.
  1. d) Traitement

Antibiotiques suivis de tests sanguins pour s’assurer que l’infection est éliminée.

Garder votre vagin en bonne santé

Le vagin est autonettoyant, donc il n’est pas nécessaire de se laver à l’intérieur. La douleur vaginale et l’irritation vulvaire peuvent être causées par l’utilisation excessive de savon parfumé, de bains moussants et de gels douche.

Après être allé aux toilettes, essuyez toujours d’avant en arrière (du vagin à l’anus).

 

Bientôt disponible

  • Violence domestique
  • Consommation de substances
  • Santé mentale

By | المثليين و الرجال الذين يمارسون الجنس مع الرجال, صحة مجتمع الميم عين

Hommes et sexe / Séxualité

Le sexe est une partie importante de notre vie. Pour nous-mêmes et nos partenaires sur la base du respect mutuel, d’une communication ouverte, de la franchise, du respect de notre santé et de la santé de nos partenaires sexuels, il est indispensable d’avoir une sexualite responsable et protégé pour faire les bons choix.

L’orientation sexuelle diffère d’un homme à l’autre, alors que certains hommes ont des relations sexuelles uniquement avec des femmes (hétérosexuelles), certains ont des relations sexuelles avec des hommes et des femmes (bisexuels), et d’autres sont attirés exclusivement par les hommes (dont certains définissent leurs tendances comme gays). De plus, certains ne veulent pas définir leur orientation sexuelle et leur attirance. C’est pourquoi nous utilisons le terme hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes pour exprimer ce comportement, quelle que soit sa tendance ou son nom sa définition. L’engagement n’est pas quelque chose que nous pouvons décider. Toute relation sexuelle entre deux adultes par consentement mutuel en accord total entre eux est tolérée par certains états. Mais toute relation entre un adulte et un mineur est considérée comme une infraction contre un mineur et toute relation sans le consentement clair et explicite de l’une des parties est considérée comme un crime de viol et dans les deux cas, elle est punie par la loi dans tous les pays.

VIH: transmission du VIH – détection et traitement – VIH

  1. Définition

Le VIH est un virus qui infecte le système immunitaire de l’organisme et cherche à l’affaiblir.

Le dépistage du VIH révèle la présence d’anticorps dirigés contre ce virus dans le sang, il s’agit d’un examen simple et précis dont le résultat apparaîtra en quelques minutes. Nous n’avons besoin que d’une petite goutte de sang (piqûre au doigt). Il convient de noter que ce virus apparaît dans les examens rapides avec une période de trois semaines à trois mois d’infection (selon le type de techniques de test), et cela est connu comme la période d’incubation / fenêtre à condition que les pratiques sexuelles pendant la période soient protégées.

Si le résultat du test est négatif, cela signifie que la personne n’est pas séropositive et qu’elle doit maintenir des comportements protégés. Mais si le résultat est positif, vous pouvez accéder à des conseils, des services de santé et un soutien psychologique, ce qui vous garantit une plus longue vie et une meilleure santé.

Si vous vous sentez anxieux ou soupçonneux quant à votre exposition au virus, par le sperme d’une autre personne ou par le sang ou les liquides anaux, 4 semaines après l’exposition l’examen vous aidera à confirmer votre sérologie. Il est nécessaire de répéter cet examen 3 semaines après le premier test. Vous devez avoir des relations sexuelles protégées jusqu’à ce que vous refassiez l’examen. Ou si le résultat est positif, vous pouvez accéder aux bons conseils et services de santé, garantissant une vie plus longue et plus saine.

Le VIH n’a pas de symptômes spécifiques et visibles, il n’est donc pas nécessaire d’attendre l’apparition des symptômes ou de la maladie pour l’examen – plus tôt le virus est détecté, plus il sera facile de le traiter. Toutes les personnes sexuellement actives doivent subir un test de dépistage du VIH tous les trois mois.

  1. Modes de transmissions

Le VIH est transmis d’une personne vivant avec le virus à une autre personne par le biais de fluides corporels humains qui contiennent une grande quantité de virus. Deux choses sont nécessaires pour que la transmission ait lieu: les fluides corporels de la personne atteinte du virus et un point d’entrée dans la circulation sanguine.

les fluides corporels d’une personne atteinte du virus un point d’entrée dans la circulation sanguine.

 

Tous les fluides corporels ne contiennent pas la même quantité (densité) du virus.

Les fluides somatiques qui sont considérés comme présentant le risque le plus élevé de transmission du virus sont:

·        Du sang.

·        Sperme.

 

 

D’autres fluides tels que l’urine, la transpiration, les larmes et la salive ne transmettent pas le virus.

Quant au liquide pré-éjaculatoire, le taux de transmission du virus n’est pas inexistant mais moindre.

Le virus ne peut pas pénétrer dans l’organisme par une peau saine (non blessée). Les endroits par lesquels le virus pénètre dans la circulation sanguine sont:

·        Anal et vagin.

·        Peau incorrecte avec coupures, ulcères ou infections.

·        Une plaie ou une inflammation dans ou autour de la bouche.

Les yeux.

Partager la seringue avec une autre personne.

Partager des rasoirs ou des lames.

Le sexe anal non protégé (sans préservatif ni lubrifiant à base d’eau ou de silicone) expose une personne à une probabilité plus élevée d’attraper le virus, car il se déplace directement de l’anus à la circulation sanguine.

  1. Prévention et réduction des comportements d’exposition possible au virus

Les pratiques sexuelles non protégées sont exposées à l’infection par le VIH ou à l’infection d’une autre personne si l’un des partenaires est positif.

Voici quelques conseils pour réduire la possibilité de transmission du virus:

  1.     Utilisez un préservatif avec un lubrifiant à base d’eau ou de silicone lors de chaque rapport anal. Si vous êtes le partenaire d’accueil (passif), assurez-vous que votre partenaire sexuel (actif) utilise le préservatif pendant la durée de l’exercice.
  2.     Il ne faut en aucun cas utiliser de lubrifiant à base d’huiles car cela peut provoquer la rupture du préservatif, donc seul le lubrifiant à base d’eau ou de silicone doit être utilisé.
  3.     Si des symptômes d’infections / plaies sexuellement transmissibles apparaissent chez vous ou chez votre partenaire, tels que des cloques ou des éruptions cutanées sur ou autour du pénis, ou à l’entrée de l’anus, ou s’il y a des sécrétions sur le pénis ou sur l’anus, vous devez immédiatement consulter un spécialiste pour bénéficier d’un traitement.
  4.     Nous vous recommandons de porter un préservatif lorsque vous allez à des fêtes ou à tout endroit où les rapports sexuels sont possibles.

La possibilité de transmission du virus est la même pour la personne négative ou positive si le préservatif n’est pas utilisé.

Dans le cas d’une relation exclusive, il est recommandé de prendre des précautions et de parler ouvertement avec le partenaire de tous ces sujets, en particulier les questions sexuelles et préventives.

  1.     Modes de prévention

Les préservatifs sont le meilleur moyen de protection contre la transmission du virus et des autres infections sexuellement transmissibles. Le préservatif est efficace car il empêche l’échange de fluides corporels pouvant contenir le virus: le sperme et le sang. Les personnes vivant avec le VIH devraient également utiliser un préservatif pour limiter la propagation du virus et ne pas être exposées à d’autres IST. Le préservatif et le lubrifiant sont indispensables.

Comment utiliser un préservatif:

–        Vérifiez la date d’expiration du préservatif.

–        N’ouvrez pas le préservatif avec un couteau, des ciseaux ou vos dents, faites attention aux ongles pour ne pas le déchirer.

–        Il faut appuyer sur l’avant du préservatif pour expulser l’air et laisser la place pour libérer le fluide, et déchirer l’emballage du côté zigzag et le mettre sur le pénis en position d’érection complète.

–        Mettez le lubrifiant composé d’eau ou de silicone sur le préservatif et sur l’anus.

–        Lors de l’éjaculation, le préservatif doit être retiré du pénis, en s’assurant qu’il ne fuit pas, liez-le par le haut en forme de nœud et mettez-le à la poubelle.

Pour mieux utiliser un préservatif:

  • Certaines personnes pensent que les préservatifs réduisent le plaisir pendant les rapports sexuels, il est donc nécessaire de s’assurer du type et de la taille qui nous conviennent car le préservatif ne réduit pas le plaisir, même si c’est une idée courante.
  • L’utilisation de plus d’un préservatif en même temps ne fonctionne pas, il y a un risque qu’ils se déchirent.
  • Dans les relations de groupe, un préservatif différent doit être utilisé avec chaque nouveau partenaire.
  • Ne conservez pas les préservatifs dans des endroits à température élevée, car ils réduisent la durée de conservation.

Le lubrifiant est un produit comme un gel destiné à un usage médical ou lors de rapports sexuels. L’utilisation du bon lubrifiant rend la relation plus sûre en empêche les préservatifs de se déchirer et en les rendant plus confortables et agréables.

Le lubrifiant est essentiel pour les rapports sexuels, car le pénis est sec et peut endommager la couche interne de l’anus, augmentant les risques d’infection par le VIH et d’autres infections sexuellement transmissibles.

Avec un préservatif, vous ne devez utiliser qu’un lubrifiant à base d’eau ou de silicone. L’utilisation de tout produit contenant de l’huile pour bébé, de la lotion pour le corps ou les mains, du beurre ou du ghee, de la vaseline ou des huiles de cuisson ou tout produit contenant des huiles, nuit au préservatif, qui peut être déchiré pendant les rapports sexuels.

Certaines personnes peuvent recourir à la salive mais celle-ci peut ne pas être suffisante comme lubrifiant et il est possible qu’elle transmette certains types d’infections sexuellement transmissibles.

Utilisez toujours beaucoup de lubrifiant sur l’anus avant de commencer la relation. Lorsque les rapports sexuels durent longtemps, ou si vous commencez à sentir que la relation est devenue sèche ou collante, utilisez plus de lubrifiant pour protéger le préservatif des déchirures et protéger la couche interne de la peau contre la déshydratation et l’ulcération.

La PrEP : Pre Exposure Prophylaxis

Ce traitement est une pilule prise quotidiennement et réduit considérablement le taux de capture du virus. Sachant que ce traitement est actuellement difficile à atteindre dans nos pays, mais il est important de le mentionner car nous pouvons rencontrer des personnes d’autres pays qui le prennent, il est donc important de savoir de quoi il s’agit. Son prix est cher et une personne doit l’acheter avec son propre argent. Les ministères de la santé le fournissent rarement gratuitement. Si quelqu’un veut accéder à ce traitement, il est conseillé d’en discuter avec le médecin avant de prendre la décision et de faires des tests régulièrement.

Dans le cas où quelqu’un dit qu’il est engagé dans un traitement préventif (PReP), il faut toujours se rappeler que les préservatifs doivent être utilisés lors des rapports sexuels avec lui, car le préservatif reste la meilleure méthode préventive contre le VIH et certaines autres infections sexuellement transmissibles.

Des études ont montré que si une personne est vivante avec le VIH et prend son traitement et que la charge viral dans son sang est indétectable, il est difficile de transmettre le virus à une autre personne, mais ne protège pas non plus contre le reste des infections sexuellement transmissibles, le préservatif reste donc le meilleur moyen de prévention.

Si vous avez été exposé au virus d’une manière directe et sûre, vous pouvez obtenir un traitement appelé traitement préventif après exposition au virus (PeP):

En cas d’exposition au virus, vous pouvez demander ce traitement à votre médecin. Si vous vous y tenez pendant un mois, cela peut empêcher le virus de vous infecter. Vous devez plutôt commencer ce traitement immédiatement dans les 72 heures (3 jours) suivant l’infection. Veuillez consulter un médecin spécialisé dans les maladies virales avant de commencer tout traitement et son accès varie selon les pays.

Vivre avec le VIH

Si le résultat du test VIH est positif, les gens se sentent souvent dépassés et effrayés. Il est important de se rappeler que le VIH est une infection contrôlable et non un remède complet pour lui avec une thérapie antirétrovirale.

Connaître son état (état corporel positif ou négatif pour le VIH) permet à une personne de prendre des décisions pour prendre soin de sa santé. Si le résultat est positif, une personne doit avoir de nombreuses questions et vous devez les poser à une personne qui peut vous répondre.

Le porteur du VIH ne signifie pas qu’il a le SIDA. Les personnes vivants avec le VIH et continuant de se traiter sont en bonne santé. Quant au porteur du virus qui ne prend pas le traitement, il peut subir de nombreuses complications de santé qui conduisent au SIDA et ainsi devenir vulnérable à tout virus qui l’affecte, et son immunité diminue. Quant à la personne vivant avec le virus engagée dans le traitement, son immunité reste bonne et le virus n’affecte pas sa santé.

Au début du traitement, certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires du médicament, tels que somnolence, insomnie, rêves actifs, diarrhée, maux de tête, nausées, douleurs à l’estomac, problèmes digestifs, éruptions cutanées ou dysfonction sexuelle ou ne ressentir aucun effet secondaire. Après une période de deux semaines et jusqu’à un mois, tous ces effets disparaissent. Si les effets ne disparaissent pas, consultez immédiatement un médecin pour revoir le traitement spécifique.

Après plusieurs mois de traitement, la proportion de VIH dans le sang devient indétectable. En 2017, l’American Center for Infectious Diseases Control a considéré que les personnes vivant avec le VIH, qui sont engagées dans un traitement et avec une charge virale indétectable, ne transmettent pas le virus à d’autres.

Les personnes vivant avec le VIH qui continuent d’être traitées correctement peuvent mener une vie normale et une vie naturelle. Grâce à un examen spécial prescrit par un spécialiste, il peut surveiller l’état de santé d’une personne pour mesurer la charge du virus et le taux immunitaire afin de pouvoir surveiller l’état de santé de la personne vivant avec le virus.

Ton médecin peut également effectuer un autre test appelé charge virale, qui détecte le niveau de VIH dans le sang. Cet examen n’est pas toujours disponible, il permet plutôt à vous et à votre médecin de savoir comment votre corps réagit au traitement.

Autres infections sexuellement transmissibles telles que la syphilis, l’hépatite B et C ou les verrues génitales, la transmission a une plus grande possibilité pour les personnes vivant avec le VIH. Il est très important d’en apprendre le plus possible sur le VIH et les autres infections sexuellement transmissibles et la santé sexuelle.

Informer le partenaire et divulguer l’état de santé

Selon l’Organisation mondiale de la santé, les services de notification aux partenaires sont un processus volontaire dans lequel une personne diagnostiquée séropositive est encouragée à divulguer volontairement son état et à en informer son partenaire ou ses partenaires. Si la personne est séropositive, les recommandations expliquent de contacter les partenaires sexuels en toute confiance et de fournir des services volontaires pour le dépistage, la prévention, le traitement et les soins du VIH.

Voici quelques exemples de services de notification VIH / fixe:

  •       Orientation latente – lorsqu’une personne vivant avec le VIH est encouragée à divulguer volontairement son état et à informer ses partenaires pour les encourager à passer un test de dépistage du VIH.
  •       Orientation contractuelle – Lorsqu’une personne vivant avec le VIH est encouragée à divulguer volontairement son état et à informer ses partenaires et de les encourager à passer un test de dépistage du VIH; si le partenaire ne se soumet pas au test dans un délai spécifié, un professionnel de la santé contactera directement mais secrètement.
  •       Double orientation – Lorsque la personne concernée et le fournisseur de soins de santé informent ensemble les partenaires et les encouragent à passer le test de dépistage du VIH avec l’autorisation directe de la personne séropositive.
  •       Référer un fournisseur de soins de santé – quand un fournisseur de soins de santé informe les partenaires eux-mêmes sans la personne vivant avec le VIH et les encourage à passer un test de dépistage du VIH avec l’autorisation directe de la personne séropositive.

(Source: Normes de notification des partenaires, Center for Infectious Diseases Control)

Quant à informer les partenaires sexuels instables, cela est dû à celui qui vit avec le virus, car chaque cas doit être évalué séparément. De nombreuses personnes ne disposent pas de suffisamment d’informations sur le virus, ce qui peut provoquer une réaction difficile et d’autres peuvent être plus réceptifs. Nous vous recommandons de toujours utiliser un préservatif et avec tous les partenaires. Il est préférable de les inciter à examiner et à guider des centres fiables.

Quant à la famille ou aux amis, il n’est pas possible d’en être sûr. Certains personnes vivant avec le VIH ont trouvé un grand soutien autour d’eux et d’autres ont souffert de beaucoup d’ostracisme, de discrimination et de stigmatisation, nous vous recommandons donc d’étudier chaque cas séparément et d’obtenir l’aide de prestataires de services avant de révéler le problème de la coexistence avec le virus. Vous pouvez vous retrouver capable de le dire parfois et à d’autres moments, vous pouvez décider de ne pas participer. En tout cas, c’est votre santé, et le choix vous appartient.

En ce qui concerne le personnel médical, il existe différentes opinions quant à l’information du médecin sur votre santé. Nous vous recommandons de consulter un médecin spécialisé dans le traitement du VIH si la personne souhaite en informer le personnel médical. Comme c’est le cas avec les partenaires sexuels ou la famille et les amis, il y a des médecins professionnels et il y en a d’autres, qui peuvent traiter la coexistence avec discrimination et stigmatisation ou même refuser un traitement. Pour en savoir plus sur les lieux de traitement plus sûrs et moins sourds, consultez les centres qui proposent des services aux personnes vivant avec le VIH. N’oubliez pas que la stigmatisation que vous pouvez rencontrer est due à un manque de connaissances sur le virus.

Traitement du VIH et des antirétroviraux

Le traitement du VIH repose sur une combinaison d’antiviraux pour maintenir une personne en bonne santé. Ce médicament est appelé antirétroviral.

La thérapie antirétrovirale aide à contrôler le virus et empêche sa capacité de se reproduire. Cela permet au système immunitaire de récupérer et de protéger le corps contre d’autres infections, telles que la tuberculose et d’autres.

Nous ne recommandons pas de commencer et d’arrêter le traitement en continu car il s’agit d’une condition très dangereuse qui peut entraîner une résistance au virus contre le traitement. Le traitement doit être pris conformément à la prescription, ce qui signifie qu’il doit être pris au bon moment tous les jours, pour qu’il fonctionne. Dans le cas où la personne ne peut pas adhérer correctement au traitement prescrit par le médecin, il est très important que le médecin l’examine et l’informe de manière à ce qu’il soit cohérent avec le traitement, car ce traitement peut perdre son effet sur le virus. Certains hommes s’inquiètent des effets secondaires (négatifs) du traitement, mais le traitement contemporain permet un minimum d’effets secondaires qui peuvent être facilement prédits et gérés.

Nous vous conseillons de commencer le traitement dès que possible après avoir obtenu un résultat d’examen positif, ce qui est fortement recommandé par les médecins.

Un hôpital, une clinique, un centre d’association, une organisation ou une institution locale travaillant dans ce domaine doit être consulté au sujet de l’accès gratuit aux soins par le ministère de la Santé dans le pays de sa résidence.

  •       Le traitement anti-VIH empêche le virus de se multiplier.
  •       Le traitement supprime le virus, prévient les infections, améliore la santé des personnes vivant avec le virus et augmente leur durée de vie.
  •       Le traitement contemporain est approprié, provoque des effets secondaires minimes et permet une meilleure qualité de vie.

Mangez sainement et dormez suffisamment et faites des exercices. Une alimentation équilibrée est très importante, et beaucoup de fruits et légumes sont riches en vitamines et restent à l’écart de la viande et du poisson non cuits. Si vous buvez de l’alcool, buvez-le avec modération, car cela nuira à votre foie. Votre corps a besoin de toute l’aide possible pour prendre soin de lui-même, alors évitez les choses qui augmentent le stress sur votre corps et sur vous-même.

Infections sexuellement transmissibles

Il est très important de prévenir tous les types d’IST et d’essayer de parler de ces problèmes avec votre partenaire sexuel.

Syphilis

Qu’est-ce que la syphilis?

Cette inflammation provoque des plaies douloureuses sur les lèvres, la bouche ou le pénis, et l’anus ou à l’intérieur pendant une période réticulaire pouvant aller jusqu’à un mois à compter de la date de l’infection. Si elles ne sont pas traitées, ces escarres guérissent de l’extérieur, mais la lésion demeure. D’autres effets, tels que des éruptions cutanées, apparaissent sur la peau ou à l’intérieur de la bouche. Si cette inflammation n’est pas traitée pendant une longue période, elle provoque des problèmes au cœur, aux yeux et dans d’autres parties du corps. Si elle n’est pas traitée, elle provoque la cécité et même la mort.

Le traitement antibiotique et l’adhésion à un examen médical permettront de guérir la syphilis et de prévenir les problèmes post-inflammatoires.

Comment l’obtenez-vous?

Vous le développez en contact direct avec un ulcère de la syphilis, généralement lors d’une relation anale ou orale non protégée (sans utilisation protectrice), en frottant le pénis ou en partageant des jeux sexuels. Parfois, les ulcères de la syphilis peuvent être à l’intérieur de la bouche ou de l’anus, vous ne pouvez donc pas dire si votre partenaire sexuel en est atteint.

Le préservatif ne protège pas contre la syphilis car il se transmet par contact ou contact direct.

Comment savez-vous si vous l’avez?

À surveiller:

  •       Ulcères douloureux, comme décrit ci-dessus.
  •       Éruptions cutanées générales sur la peau, souvent sur la main ou l’abdomen.
  •       Ulcères à l’intérieur de la bouche ou de l’anus.

Quant aux étapes avancées:

  •       Se sentir malade pendant longtemps.
  •       Sensation de picotements ou d’injection dans les mains et les pieds.
  •       Douleurs articulaires
  •       Maladies de la peau.
  •       Anesthésie et faiblesse des membres.
  •       Problèmes oculaires (yeux).
  •       Confusion et délire.

Il convient de noter que la période de temps varie d’une personne à l’autre.

Gonorrhée et Chlamydia

Quelles sont ces infections?

Ce sont des infections sexuellement transmissibles causées par des spores bactériennes et produisent les mêmes symptômes (signes d’inflammation). Il comprend un écoulement blanc ou jaune du pénis ou une infection de l’anus ou de la bouche. Ils apparaissent un à 10 jours après l’exposition aux germes. Certaines personnes peuvent avoir ces infections mais ne présentent aucun symptôme.

Ces infections peuvent être traitées avec des antibiotiques prescrits par votre médecin.

Comment l’obtenez-vous?

Ces infections se propagent par des contacts sexuels non protégés (oral, anal, léchage anal). Vous pouvez l’obtenir même si vous n’êtes pas exposé au sperme ou au sang de votre partenaire, mais simplement en touchant ou en contact physique avec une inflammation.

Un préservatif ne protège pas contre ces infections. Si vous voyez des sécrétions chez votre partenaire, il est préférable de s’abstenir de toute pratique jusqu’à ce que vous consultiez un médecin.

Comment savez-vous si vous l’avez?

Choses à faire attention:

  •       Douleur ou sensation de brûlure en urinant.
  •       Sécrétions exotiques du pénis.
  •       Douleur dans les testicules.
  •       Douleur ou gonflement du kyste testiculaire.
  •       Inflammation constante de la gorge qui ne guérit pas via des traitements antibiotiques réguliers.
  •       Rougeur ou gonflement de la langue.
  •       Rougeur, douleur, inflammation périanale ou sécrétions.

 

Herpès génital

Quelle est cette inflammation?

Il existe de nombreux types d’herpès et ils ne se limitent pas aux parties génitales du corps. L’inflammation de l’herpès sexuellement transmissible provoque des cloques sur les lèvres, le prépuce (cils du pénis), les ouvertures ou autour de l’anus. Ces cloques contiennent du liquide et provoquent des ulcères douloureux lorsqu’elles éclatent. Vous ne pouvez pas toujours voir l’herpès et les symptômes peuvent apparaître dans les deux à 20 jours. L’herpès peut être traité, mais il ne peut pas être complètement guéri. Il réapparaîtra lorsqu’une personne tombe malade, lorsqu’elle est soumise à un stress (stress) ou lorsque le taux d’immunité baisse (par exemple à cause du VIH).

Comment l’obtenez-vous?

L’herpès se propage par friction sexuelle (orale, anale) et par friction directe avec des cloques ou des ulcères. Les fluides des boutons sont très infectieux. Une attention particulière doit également être accordée à l’auto-transmission du virus, car il se transmet par le toucher et les baisers, et de la bouche aux organes sexuels et vice versa.

Le préservatif ne protège pas de l’herpès.

Comment savez-vous que vous l’avez?

Choses à faire attention au premier stade (provoquent rarement des ulcères dans les organes sexuels):

  •       Une éruption cutanée sur les lèvres ou autour de la bouche.

Choses à surveiller dans la deuxième étape (provoquant généralement des ulcères sur les organes génitaux):

 

  •       Éruption cutanée brûlante, laissant des ulcères douloureux.
  •       Sensation de démangeaisons ou de picotements dans les organes génitaux (pénis ou testicules) ou dans l’anus.
  •       Le besoin constant d’uriner.

 

Verrues

Quelles sont les verrues?

Il est considéré comme l’une des infections sexuellement transmissibles les plus courantes, ce qui provoque une petite bosse douloureuse qui apparaît sur le pénis, le kyste des testicules, l’anus ou l’ouverture du vagin ou du vagin. Ce sont des cloques sévères qui poussent sur la peau. S’il n’est pas traité, il peut se propager à d’autres parties du corps et provoquer un cancer du pénis et de l’anus. Vous avez besoin de 1 à 3 mois après l’infection pour que les symptômes apparaissent. Il n’y a pas de remède pour cette inflammation. Ces boutons peuvent être enlevés en les brûlant, en les gelant avec du gel ou pendant une petite opération (par exemple s’ils sont à l’intérieur de l’anus), mais ils peuvent réapparaître et le traitement doit être répété. Certains types de pommades pour la peau peuvent aider à traiter ces petites verrues.

 

Comment l’obtenez-vous?

Ces verrues se propagent par contact sexuel non protégé lors de relations sexuelles avec un homme ou une femme (sensation orale, anale ou vaginale, anale, vaginale) et par contact direct avec des boutons. Cette bactérie peut se propager même si les verrues ne sont pas visibles sur la peau, et elle peut être transmise d’homme à femme ou vice versa, d’homme à homme ou de femme à femme.

Le préservatif ne protège pas des verrues.

Comment savez-vous que vous l’avez?

Choses à faire attention:

  •       Verrues sur le pénis, kyste des testicules et autour ou à l’intérieur de l’anus ou dans la bouche. Habituellement douloureux, démangeaisons, brûlures, inconfort et peut saigner.
  •       Ces verrues peuvent se propager à d’autres parties du corps.

 

Les Hépatites

Ce virus est une infection du foie. Il existe plusieurs types de virus qui se propagent par les relations sexuelles et provoquent des problèmes hépatiques, notamment l’hépatite A, B et C. Ces trois produits provoquent des yeux jaunes, des étourdissements, des douleurs abdominales et des vomissements.

Virus de l’hépatite A

Ce virus se propage si une personne infectée ne se nettoie pas bien les mains après être allé aux toilettes (défécation). Ce virus est surtout transmis aux personnes qui pratiquent le sexe anal et ressentent le bord de l’anus. Le risque commence lorsque vous mangez une petite quantité d’intestin contenant le germe. Ce virus peut être prévenu par un vaccin contre lui. L’inflammation peut vous causer une condition médicale difficile, mais vous pouvez vous en remettre sans symptômes à long terme.

Virus de l’hépatite B

Il s’agit du virus de l’hépatite le plus courant chez les adultes. Il se propage par le biais de rapports sexuels non protégés (sans utilisation de préservatif), même sans exposition au sang ou au sperme. Il reste dans votre corps pendant longtemps après l’exposition, causant des dommages au foie et le risque de développer un cancer. Il peut être prévenu par un vaccin. Difficile à traiter, mais il peut être contrôlé par certains traitements modernes, le préservatif vous en protège.

Virus de l’hépatite C

Il se propage généralement en partageant des injections entre les consommateurs de drogues ou lors de relations sexuelles anales non protégées (sans utiliser de préservatif). Ce virus reste dans le corps et cause des dommages au foie pendant très longtemps. Il peut être guéri après le traitement. Il n’y a pas de vaccin contre le virus de l’hépatite C.

Un préservatif vous en protège.